Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Allemagne : Akhannouch plaide pour le renforcement de la participation politique des Marocains du monde


Mardi 25 Juin 2019 modifié le Mardi 25 Juin 2019 - 17:12




Allemagne : Akhannouch plaide pour le renforcement de la participation politique des Marocains du monde
Le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, a souligné qu’une citoyenneté à part entière des Marocains du monde est tributaire de leur participation active à la vie politique.

Intervenant lors d’un meeting de son parti organisé dimanche à Mulheim (Ouest de l’Allemagne) en présence de plusieurs ministres du RNI et de membres de son bureau politique, M. Akhannouch a ajouté que la diaspora marocaine compte des compétences motivées par le désir et l’enthousiasme de s’ériger en levier en matière de conception des idées, de contribution au développement du pays et d’une plus forte participation à la vie politique.

Lors de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence notamment du maire de Mulheim, M. Akhannouch a aussi salué les compétences marocaines du monde "sur lesquelles on peut compter à l'avenir pour sortir du populisme, travailler sur le terrain et combiner la sagesse politique et l'esprit d'entreprise et d'initiative".

"Nous avons l'ambition de voir la migration à l'étranger se présenter comme un choix" et que les mêmes chances soient offertes à tous au Maroc, a relevé le président du RNI, ajoutant que réaliser un tel objectif ne serait pas difficile si les actions à entreprendre à cet effet sont axées sur les priorités que le parti a définies dans son programme "Massar Attika", à savoir la promotion de l'éducation et de la santé et la création d'emplois.

Ce congrès constitue une occasion pour prendre note des problèmes posés et passer en revue le projet du parti "Massar Attika" et sa vision pour l'avenir du pays en vue de réaliser la prospérité et le progrès, a poursuivi M. Akhannouch, qui a promis aux Marocains du monde de les impliquer dans la gestion des affaires publiques si le RNI obtient de bons résultats lors des élections de 2021.

Et d'ajouter que le parti se situe à l'avant-garde des défenseurs des grandes questions intéressant les Marocains du monde, à leur tête celles en rapport avec l'intégration, l'investissement au Maroc et l'équivalence des diplômes, ainsi que la montée de la droite populiste dans certains pays européens et les pratiques racistes ciblant la communauté musulmane.

Il a rappelé, à cet égard, la création de la 13ème région dédiée aux Marocains du monde, dont la coordination a été confiée à Anis Birou, l'organisation du congrès régional des Marocains du monde à Paris et à Madrid, la création de sections du parti dans plusieurs pays et les efforts du RNI pour rejoindre le Parti populaire européen en vue de défendre les intérêts des Marocains établis à l'étranger.

Le président du RNI a invité les militants du parti à parachever les structures de cette formation politique et à créer des organisations parallèles en vue de réaliser les objectifs escomptés, mettre en œuvre "Massar Attika" et obtenir le succès souhaité.

De son côté, M. Birou a indiqué que le parti "a aujourd'hui un souhait, un rêve et une volonté forte d'aller de l'avant", mettant en avant l'importance de la contribution de la communauté marocaine, qui regorge de connaissances et d'énergies, à cet effort.

Il a exhorté le gouvernement à ouvrir ses portes aux Marocains du monde pour contribuer au développement, avec leurs énergies, compétences et grands succès dans les pays d'accueil, soulignant que le rôle des partis et du gouvernement consiste à leur offrir la possibilité de réaliser cette contribution.

Il a, toutefois, noté qu'il ne s'agit pas d'un chemin parsemé de roses, ajoutant que "nous défendons les valeurs de travail, de l'effort, de la persévérance et de l'engagement, lesquelles valeurs nous font plus généreux et plus optimistes de voir notre pays occuper une place de choix parmi les grandes nations".

Pour sa part, Mohamed Aujjar, membre du bureau politique du RNI, a relevé que le projet de SM le Roi Mohammed VI pour le Maroc consiste en l'édification d'un'État de droit, des libertés, des institutions et de l'égalité entre tous les Marocains à l'intérieur du Royaume comme à l'étranger.

Le RNI accorde une grande importance aux Marocains du monde et compte entretenir les canaux de communication avec eux dans les différents pays, a-t-il dit, notant qu'après les rencontres de communication tenues en France et en Espagne, d'autres réunions similaires sont prévues aux États Unis dans le sillage de la mise en oeuvre des initiatives du parti visant à permettre aux Marocains du monde d'être au fait des transformations et réformes que connaît le Royaume sous la conduite de SM le Roi.

"Nous aspirons à entretenir un dialogue transparent et objectif à même d'expliquer les acquis et s'attarde sur les difficultés et les contraintes ainsi que de nos idées au sein du parti pour surmonter ces contraintes et apporter des réponses à toutes les questions", a-t-il précisé.

M. Aujjar a souligné que l'accent sera mis sur les questions de l'identité et de la langue, étant donné qu'une grande partie des Marocains du monde sont issus de régions amazighes, notant qu'il serait utile d'échanger avec eux sur l'utilisation de la langue amazighe dans tous les domaines de la vie, ce qui constitue un progrès majeur pour enraciner l'identité multiple du Royaume dans le cadre de contribution collective à la consolidation de l'intégrité territoriale.

Pour sa part, Moulay Hafid El Alamy, l'un des dirigeants du parti, a salué la communauté marocaine en Allemagne forte de ses compétences hautement qualifiées exerçant dans les plus grandes multinationales spécialisées dans les industries automobile, aéronautique et électronique, notant que ces compétences sont les meilleurs ambassadeurs du Maroc.

Après avoir fourni des données sur les réalisations accomplies par le Royaume dans les domaines de l'industrie automobile et de l'aéronautique, il a fait remarqué que le Royaume est perçu comme un pays émergent à la faveur de la clairvoyance de SM le Roi et grâce aux Marocains du monde qui œuvrent à hisser très haut le drapeau du Maroc.

"En tant que parti et ministres du parti, nous travaillons en silence pour réaliser des résultats et assurer une vie décente. Nous pratiquons une vraie politique et non pas une politique politicienne", a noté M. El Alamy.

Le coordinateur du parti en Allemagne, Karim Zidane, a souligné, de son côté, que sa décision de rejoindre le Rassemblement national des indépendants a été prise après une profonde réflexion motivée notamment par le sérieux et l'efficacité du parti.

"L'Allemagne regorge de compétences dont le rôle ne se limite pas uniquement aux transferts d'argent. Nous avons besoin de connaissances et d’investir au Maroc, qui est un investissement dans l’être-humain", a relevé le président du réseau des compétences marocaines en Allemagne.

"Nous devons travailler main dans la main et contribuer avec des idées et des programmes dans le processus de prise de décision en guise de reconnaissance à note patrie", a-t-il dit.

La rencontre a été marquée par des interventions de représentants du parti en Allemagne, qui ont souligné l’importance de tirer profit d’un bon encadrement pour renforcer la sensibilisation politique et lutter contre la défiance politique des membres de la communauté marocaine résidant en Allemagne, considérant que le projet de "Massar Attika" du parti apporte des solutions à de nombreux problèmes qui se posent aux Marocains d'Allemagne.
Mardi 25 Juin 2019 - 01:52

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter