Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Ali Benflis: l'Algérie "s’englue dans l’autoritarisme"


Samedi 24 Mars 2018 modifié le Lundi 26 Mars 2018 - 06:52

Ali Benflis, ancien chef du gouvernement du président Bouteflika, président du parti de Talaie El Houriyet, a dénoncé samedi l'autoritarisme en Algérie, ainsi que la situation politique et économique de son pays et la maltraitance des migrants.




"Notre pays s’englue dans l’autoritarisme, le champ de l’activité politique, associative et syndicale se restreint, l’étau se resserre sur les droits et les libertés publiques », a déclaré Ali Benflis devant les membres du comité central de son parti réunis samedi à Zeralda (Alger).

L'Algérie est « un pays qui matraque ses enseignants et ses médecins, qui ne respectent pas les droits et libertés de ses citoyens, qui maltraite les migrants, qui fait fuir sa jeunesse, qui étouffe toutes les voix dissidentes, un pays inhospitalier où il ne fait pas bon vivre », s'est-il insurgé.

Evoquant l’absence au sommet de l'Etat et la guerre de succession, Ali Benflis a affirmé que « Les prérogatives présidentielles sont détournées, usurpées. Les lobbies squattent les arcanes du pouvoir et veillent sur leurs intérêts », indiquant que « L’approche de l’échéance présidentielle (2019) a, en effet, réveillé les ambitions et aiguisé les appétits au sein du sérail .Elle a exacerbé les rivalités entre les cercles du pouvoir qui s’activent à s’affaiblir les uns les autres en s’affrontant par médias et clientèles interposés, pour se positionner dans le cas où la succession est ouverte ».

Samedi 24 Mars 2018 - 19:09





Nouveau commentaire :
Twitter