Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Akharbach : "Les stéréotypes de genre véhiculés par les médias créent un nouveau plafond de verre au-dessus de la femme"


Mercredi 11 Septembre 2019 modifié le Jeudi 12 Septembre 2019 - 13:00




Akharbach : "Les stéréotypes de genre véhiculés par les médias créent un nouveau plafond de verre au-dessus de la femme"
Les stéréotypes de genre véhiculés par les médias créent un nouveau plafond de verre au-dessus de la femme, a déploré, mercredi à Amman, la présidente de la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (HACA), Mme Latifa Akharbach.

Prenant la parole lors du "Forum Euromed des Femmes pour le Dialogue", organisé par la Fondation Anna Lindh, la présidente de la HACA a indiqué que "les stéréotypes de genre véhiculés par les médias créent un nouveau plafond de verre au-dessus de la femme et à force de clichés, les sociétés normalisent avec le sexisme ordinaire et la femme elle-même intériorise le stéréotype et parfois même la violence symbolique dont elle est ainsi victime".

Selon elle, le rôle des médias dans la lutte contre la création et la reproduction des stéréotypes de genre est "central" mais n'est pas "exclusif" car le vrai défi n’est pas d’agir sur l’image, la représentation à l’aval, mais de construire une culture de l’égalité et de la parité.

D’autres espaces, d’autres outils, d’autres institutions ont un rôle déterminant à ce niveau, a-t-elle insisté, citant entre autre l’école, la famille, les lieux de culte et le parlement.

Présentant la démarche de la HACA en matière de promotion de la culture de l’égalité citoyenne, Mme Akharbach a rappelé que les régulateurs des médias ont un rôle spécifique à jouer dans ce domaine car leur mandat consiste à concilier le principe fondamental de la liberté d’expression et l’obligation de conformité des contenus médiatiques avec les valeurs humaines et démocratiques de l’égalite des droits et du respect de la dignite humaine.

Organisé en coopération avec l'UNESCO et ONU-Femmes, ce Forum se penche durant deux jours sur les moyens d'autonomiser la femme et de favoriser son accès aux postes de prise de décision dans tous les domaines.

Les participants, dont des représentants de la société civile européenne et méditerranéenne, examineront aussi les mécanismes de coopération dans le domaine médiatique et culturel outre plusieurs thématiques mettant l'accent sur le rôle de la femme dans le renforcement du dialogue culturel et dans la lutte contre les stéréotypes entravant sa participation sociétale.

En marge des travaux du Forum, la Présidente de la HACA a eu une rencontre avec le DG de Jordan Media Commission, régulateur jordanien des médias, Mohammad Qteishat. Mme Akharbach s’est également entretenue avec Mme Bayan Tal, chargée de l’Education aux Médias et à l’Information au Jordan Media Institute, une institution éducative à but non lucratif qui œuvre au renforcement des capacités des journalistes et des professionnels des médias en Jordanie et dans la région.

Créée en 2004 avec siège à Alexandrie, la Fondation Anna Lindh, est une Fondation internationale établie par les pays du Partenariat euro-méditerranéen et l’Union européenne dans le cadre du Processus de Barcelone (1995) en tant qu’institution centrale pour le dialogue interculturel entre les peuples de la région.

Son action interculturelle est axée sur quatre piliers, à savoir la recherche interculturelle et plaidoyer, l'autonomisation des voix de la jeunesse, l'apprentissage interculturel et l'autonomisation de la société civile euro-méditerranéenne.
Mercredi 11 Septembre 2019 - 23:59





Nouveau commentaire :
Twitter