Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Affaire Saad Lamjarred : le viol n’est pas « absolument caractérisé »


Vendredi 12 Avril 2019 modifié le Samedi 13 Avril 2019 - 00:34

Selon le Parisien, le célèbre chanteur marocain, accusé de viol par une jeune femme en 2016, a vu les faits requalifiés par la juge le 9 avril qui estime que le viol n’est pas « absolument caractérisé ». La plaignante Laura P, 20 ans, fait appel ce vendredi.




Affaire Saad Lamjarred : le viol n’est pas « absolument caractérisé »
Le soir du 25 octobre 2016, Laura rencontre Saad Lamjarred dans une boîte de nuit parisienne. Elle accepte de le suivre avec un couple pour un « after » dans un hôtel, puis dans sa chambre au Mariott. Là, tous deux boivent une coupe de champagne, écoutent de la musique, dansent. Avant d’échanger des baisers. Selon son récit, Laura a refusé d’aller plus loin, et l’artiste ne l’aurait pas supporté, la frappant et abusant d’elle.

La version de Sadd Lamjarred est bien différente. Il assure que Laura l’a subitement griffé et qu’il a alors repoussé son visage, contestant tout acte sexuel et toute violence.

La juge en charge de ce dossier a rendu son ordonnance le mardi 9 avril. Selon les informations du Parisien, la magistrate estime que le viol n’est pas « absolument caractérisé ». Elle requalifie les faits dont est soupçonné le chanteur de 32 ans. Il est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour agression sexuelle et violences volontaires - notamment des gifles et des coups de poing -, deux délits aggravés car il était en état d’ivresse et sous l’emprise de la cocaïne. Partie civile, Laura P., qui espère un procès aux assises pour viol, a fait appel ce vendredi de la décision de la juge.

Vendredi 12 Avril 2019 - 19:21





Nouveau commentaire :
Twitter