Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Affaire Bouachrine: l'administration pénitentiaire dément les déclarations des avocats


Jeudi 1 Mars 2018 modifié le Samedi 3 Mars 2018 - 11:01




Affaire Bouachrine: l'administration pénitentiaire dément les déclarations des avocats
L’administration de la prison locale Ain Borja de Casablanca a tenu à préciser, mercredi, que le journaliste et directeur d’Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, jouit de tous les droits qui lui sont garantis par la loi, contrairement aux déclarations de ses avocats.

Selon le communiqué de la prison, « En réponse aux fausses allégations contenues dans les déclarations des membres de la défense de Taoufik Bouachrine concernant les conditions de sa détention, l’administration de la prison locale a souligné qu’une fois le mis en cause a été placé en détention à l’établissement pénitentiaire précité en date du 26 février, il a pu jouir de tous les droits qui lui sont garantis par la loi. Ainsi, le guide du détenu lui a été remis en plus d’un lit, d’un oreiller et de suffisamment de couvertures dans une chambre qui répond aux normes requises et équipée d’une télévision et de tous les couverts de table, outre des produits sanitaires et un repas du dîner, ainsi qu’un examen par le staff médical de l’établissement ».

« Taoufik Bouachrine a également bénéficié, en date du 27 février, des repas principaux, de la promenade conformément aux dispositions réglementaires, de la visite familiale en la personne de son frère, qui lui a ramené des livres, des revues, des habits et des couvertures, en plus d’une somme d’argent avec laquelle il a acheté un cahier et des stylos, précise la même source, notant que ces affaires ont été soumises à une fouille selon le règlement intérieur des établissements pénitentiaires », ajoute-t-on de même source.

Il a aussi reçu la visite de ses quatre avocats avec lesquels il a discuté jusqu’à 16H30, relate le communiqué qualifiant de « fausses allégations » les déclarations de la défense, d’autant plus que le détenu en question n’a déposé aucune plainte concernant les conditions de sa détention depuis qu’il a été placé en détention.



Jeudi 1 Mars 2018 - 13:58





Nouveau commentaire :
Twitter