Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Abdellah Boussouf expose à Madrid la stratégie globale et multidimensionnelle du Maroc contre le terrorisme et l’extrémisme


Dimanche 21 Octobre 2018 modifié le Lundi 22 Octobre 2018 - 08:16




L’expérience marocaine en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, portée par une vision Royale globale, a été mise en exergue par le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf, lors de sa participation à un séminaire sur la "déradicalisation dans les pays du Maghreb".

Intervenant à cette occasion, M. Boussouf a souligné d’emblée que les efforts du Royaume en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sont fournis dans le cadre de la vision du roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, garant du libre exercice des cultes.

Il a relevé que l’institution d'Imarat al Mouminine et les autres constantes religieuses du Maroc, à savoir le rite malékite, la doctrine achaârite et le soufisme sunnite, ont permis au Maroc d’être a l’abri de la montée du terrorisme et de l’extrémisme violent constatée ces dernières années dans plusieurs régions du monde.

M. Boussouf a ajouté que la stratégie globale et multidimensionnelle adoptée par le Royaume en la matière s’articule autour de la restructuration du champ religieux, le développement humain et l’approche sécuritaire.

S’agissant du premier point, le secrétaire général du CCME a évoqué la formation des imams, morchidines et morchidates, la gestion des mosquées et la promotion de la tolérance au sein de la société marocaine avec tous ses affluents.

Concernant la réalisation du développement humain, M. Boussouf a relevé que l’INDH a été l’un des programmes essentiels pris en considération dans la stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, étant donné que les catégories sociales souffrant de précarité sont la première cible des extrémistes.

L’INDH joue un rôle important dans la création d’emplois et la mise en œuvre de projets générateurs de revenus bénéficiant à plusieurs personnes, a-t-il poursuivi,

Il a loué, en outre, les efforts déployés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité en matière d’infrastructures destinées aux catégories défavorisées, notamment les habitants de certains quartiers périphériques des villes marocaines.

M. Boussouf a relevé, dans le même cadre, l’approche sécuritaire dont la mise en œuvre est assurée par les services de sécurité et qui réalise des succès importants ayant permis au Maroc, et même à des pays amis, d’éviter des attaques terroristes.

Et de préciser que la stratégie sécuritaire du Maroc dans ce domaine est fondée sur plusieurs éléments, notamment la coordination permanente entre les différents corps et services de sécurité et d’autres acteurs concernés, la formation solide des éléments actifs dans ce domaine et la collecte d’informations selon une approche proactive.

Organisé par Casa Arabe et le ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, ce séminaire de deux jours connaît la participation d’experts espagnols et des pays du Maghreb pour débattre des efforts de déradicalisation et des stratégies conçues pour faire face à l’extrémisme violent.

"Au delà de l’approche sécuritaire, quels sont les autres plans pour faire face aux forts déséquilibres sociaux qui entra$inent la radicalisation ? Ya t-il un rôle que la société civile peut jouer en la matière ? et quelles sont les possibilités de réhabiliter les individus radicalisés et les intégrer dans la société ?" sont parmi les questions auxquelles les participants à ce séminaire tentent de répondre.

Dimanche 21 Octobre 2018 - 13:04





Nouveau commentaire :
Twitter