Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









A la TICAD-VII: l'Unesco va plaider pour le renforcement de l'éducation et de la culture comme outil de résilience


Mardi 27 Août 2019 modifié le Mardi 27 Août 2019 - 23:12

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, appellera à renforcer l'éducation et la culture comme outil de résilience, lors de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD-VII), organisée à Yokohama du 28 au 30 août.




Lors de son intervention devant la session plénière de la conférence, la Directrice générale de l’UNESCO s’exprimera sur « les moyens de renforcer la durabilité et la résilience des villes », indique un communiqué de l’UNESCO parvenu à la MAP.

La TICAD VII, qui a pour thème « Faire progresser le développement de l'Afrique par les ressources humaines, la technologie et l'innovation », s’articulera autour de trois objectifs principaux. Le premier porte sur la transformation économique et l’amélioration de l'environnement des entreprises et des institutions grâce à l'investissement privé et l'innovation. Le deuxième sur la promotion de sociétés résilientes et durables pour la sécurité humaine. Et le troisième sur la paix et la stabilité en Afrique.

Dans ce cadre, l’UNESCO et la TICAD-VII vont co-organiser deux événements durant la conférence : l'un sur l'intelligence artificielle et l'autre, ouvert par la Directrice générale de l’UNESCO, sur l'avenir du cinéma africain.

Au cours de sa première visite officielle au Japon, la Directrice générale de l’UNESCO aura des entretiens avec le Premier ministre, Shinzo Abe, au cours d’une réunion bilatérale, « afin de renforcer le partenariat de l'UNESCO avec le Japon », souligne la même source.

Mme Audrey Azoulay rencontrera également de hauts responsables gouvernementaux nippons pour s’entretenir de la coopération entre l'UNESCO et le Japon, qui est deuxième contributeur le plus important au budget ordinaire de l'Organisation.

Le Japon finance des initiatives majeures telles que l'Education au développement durable et le Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable.

Lancé par le Japon en 1993, le sommet de la TICAD est une conférence internationale sur le développement de l'Afrique qui est organisée à l’initiative du gouvernement japonais, conjointement avec les Nations unies, le Programme des Nations unies pour le développement, la Commission de l’Union africaine et la Banque mondiale.
Mardi 27 Août 2019 - 13:20

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter