Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









A Rabat, une exposition "inédite" autour de la Méditerranée


Mercredi 25 Avril 2018 modifié le Mercredi 25 Avril 2018 - 22:20

La capitale marocaine Rabat accueille jusqu'au 27 août une exposition "inédite" autour de la Méditerranée, avec des oeuvres d'Henri Matisse, Pablo Picasso, Salvador Dali ou encore Georges Braque.




L'exposition "La Méditerranée et l'art moderne", qui se tient au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain de Rabat (MMVI), est co-organisée par la Fondation nationale des musées marocains et le Centre Georges-Pompidou à Paris, qui a prêté la quasi-totalité des 80 peintures, sculptures et photographies exposées.

"Cette manifestation, inédite au Maroc, propose au visiteur de reconsidérer l'histoire de l'art du XXe siècle dans son rapport à l'espace et à l'imaginaire méditerranéen", selon les promoteurs de l'exposition.

"C'est une exposition totalement inédite, un parcours chronologique et thématique sur la période allant de 1905 à 1980, autour de la Méditerranée", a dit le commissaire de l'exposition Christian Briend, conservateur au Centre Georges-Pompidou.

"C'est un vrai bonheur", s'est félicité le président de la Fondation nationale des musées marocains Mehdi Qotbi.

Les oeuvres sont regroupées en neuf sections, mettant l'accent sur des thèmes comme "la représentation du paysage, la question de l'exotisme ou le rapport des artistes à la couleur", selon les organisateurs.

Le royaume, qui compte une quinzaine de musées publics, affiche depuis quelques années sa volonté de dynamiser la culture, en particulier à Rabat, érigée en "Ville lumière".

En 2016, le jeune musée de Rabat MMVI -inauguré en 2014- avait accueilli une vaste rétrospective du sculpteur suisse Alberto Giacometti, avant d'abriter l'an dernier une exposition sur Pablo Picasso.
A Rabat, une exposition "inédite" autour de la Méditerranée
Mercredi 25 Avril 2018 - 00:30

Avec afp




Nouveau commentaire :
Twitter