Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









A Marrakech, l’arrestation d’un jeune pour des messages à connotation terroriste rassure le secteur touristique


Samedi 7 Avril 2018 modifié le Dimanche 8 Avril 2018 - 11:44

Yza Cherqi (A Marrakech)




A Marrakech, la nouvelle a franchi les remparts de la médina pour se répandre dans toute la ville. Jeudi 5 avril, les services de police relevant la préfecture de Marrakech ont arrêté un jeune homme âgé de 21 ans dans un cybercafé situé dans la médina. Selon la Direction générale de la sûreté nationale, il échangeait des messages électroniques sur un site terroriste. Le gérant du cybercafé a contacté les services de police après avoir été interpellé par le comportement suspect de l’individu.

Dans la médina et un peu partout dans les cafés du centre ville, à Gueliz, les commentaires des Marrakchis vont bon train. « Marrakech est depuis longtemps la destination touristique à la mode en Europe et ailleurs. Les milliers de touristes viennent tous les ans pour profiter du beau temps et des nombreuses activités attrayantes que propose la ville. Des menaces terroristes pourraient gâcher ce magnifique potentiel. Fort heureusement, nous disposons d’autorités compétentes et efficaces et cela rassure les gens comme moi qui travaillent dans le secteur touristique, » affirme Hamid, employé dans un célèbre hôtel de la ville ocre.

Le jeune du cybercafé a été appréhendé alors qu’il avait en sa possession un sac à dos contenant une ceinture reliée à des fils électriques, un couteau, un marteau, un ciseau, un pistolet en plastique ainsi que des cordes. Un arsenal qui laisse présager du pire. Le parquet chargé des affaires de terrorisme s’est saisi du dossier. Une enquête judiciaire, sous le contrôle de du bureau central d’investigation, a été ouverte. Ceux et celles qui habitent non loin du local du cybercafé ont du mal à cacher leur inquiétude quant aux objectifs de ce jeune. Avait-il l’intention de passer à l’acte ? Voulait-il se faire kamikaze ? « Que Dieu nous préserve et garde notre pays ! », soupire Fatima, une quinquagénaire du quartier, cuisinière dans un ryad de la médina.

Samedi 7 avril, la ville ocre sent bon les fleurs d’orangers. Sous un soleil radieux, Marrakech est bondée alors que les autorités n’en finissent pas de veiller à la sécurité de ceux qui y vivent ou y sont en visite.


Samedi 7 Avril 2018 - 15:37





Nouveau commentaire :
Twitter