Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









A Laâyoune, le "2018 Practical Impact Alliance Co-design Summit" au service des jeunes entrepreneurs du sud du Maroc


Dimanche 2 Décembre 2018 modifié le Lundi 3 Décembre 2018 - 11:03

Co-organisée par la Fondation Phosboucraa et la prestigieuse université américaine "Massachussetts Institute of Technology" (MIT) à Laâyoune (sud du Maroc), cette rencontre internationale promeut une nouvelle approche de l’entrepreneuriat basée sur le co-design. Objectif: accompagner les jeunes entrepreneurs vers la créativité et l’innovation en favorisant le développement de solutions collaboratives à des défis socio-économiques locaux.

Envoyée spéciale Fouzia Benyoub




Ce sommet international au service de l’entreprenariat social et solidaire est une stratégie de co-développement, mise en place par la Fondation Phosboucraâ de la prestigieuse Université américaine Massachussetts Institute of Technology, le MIT- D-Lab.
Il s’agit d’une première dans la région arabe pour cet événement d’ampleur internationale qui a réuni des jeunes aspirant à l’entrepreneuriat, les acteurs de l’écosystème entrepreneurial local et national, ainsi que les membres du réseau Practical Impact Alliance (PIA) du MIT.

L’événement promeut une nouvelle approche de l’entrepreneuriat basée sur le co-design. Il s’agit d’une formation originale dispensée par les experts MIT. Objectif : accompagner les jeunes entrepreneurs vers la créativité et l’innovation en favorisant le développement de solutions collaboratives à des défis socio-économiques locaux.

Le sommet de co-conception MIT pratique Alliance est organisé chaque année dans différents pays émergents dans le but de diffuser la méthodologie développée pour favoriser l’essor de solutions collaboratives au niveau local de co-conception de MIT D-Lab défis socio-économiques.

Cet évènement, qui a lieu du 25 novembre au 1décembre 2018, s’inscrit dans la stratégie de la fondation Phosboucraa qui vise à encourager l’entrepreneuriat auprès des jeunes. Il a permis aux participants de présenter leurs projets devant un public engagé dans le développement socioéconomique.

A l’origine de ce sommet, une rencontre avec deux femmes ; l’universitaire et chercheure marocaine et directrice du programme innovation pratique au Massachusetts Institute of Technology - MIT D-LAB Saida Benhayoune et Hajbouha Zoubeir, membre du Conseil économique et social et présidente de la Fondation Phosboucraa. Une ambition réussie dans le but de stimuler le réseau socio-économique dans les provinces du Sud par le biais de l’engagement des jeunes dans l’activité entrepreneuriale.

«Il se compose d’une série de workshops destinés à promouvoir une toute nouvelle approche de l’entrepreneuriat local qui se basera sur la méthodologie dite de Co-design», précise Saida Benhayoune.

Dans une déclaration à ATLASINFO, Hajbouha Zoubeir, présidente de la Fondation phosboukraâ « souhaite que les m
Marocains du monde, par leurs compétences et leurs expertise s’engagent comme Saida Benhayoune dans d’autres projets collaboratifs, dans la région du Sud ou ailleurs dans les autres régions du Maroc »

La Fondation Phosboucraâ est depuis 2016 membre du réseau international de PIA des praticiens en matière d’innovation sociale. Grâce à l’engagement de son réseau de partenaires locaux et nationaux, elle participe à un nouveau modèle de développement collaboratif. L’un de ses outils pratiques mis en place est le Learning Center (LLC) qui assure la liaison avec la Fondation Phosboucraâ, soutenant l’équipe MIT dans le recrutement de participants locaux et engageant plusieurs acteurs autour du projet et assure la réalisation des activités de formation. Les principaux axes d’intervention du Learning Center sont :

- Le développement des capacités d’enseignement des méthodes de D-Lab pour l’éclosion de la jeunesse.
- Le renforcement d’un nouvel état d’esprit vers l’entreprenariat qui consolide les principes de l’optimisme, la curiosité, autonomie et le partage.
- L’essor d’un réseau de participants prêts à coopérer pour conforter l’écosystème entrepreneurial dans la région.

L’initiative fait partie d’une stratégie de développement mises en place par la Fondation dans le but de stimuler le réseau socio-économiques dans les provinces du Sud par le biais de l’engagement des jeunes dans l’activité entrepreneuriale.

La Fondation Phosboucraâ, depuis 2016 un membre du réseau international de PIA des praticiens en matière d’innovation sociale, prend en charge l’organisation de ce sommet par son soutien économique et logistique aux activités de planification et d’exécution de projet, ainsi que Grâce à l’engagement de son réseau de partenaires locaux et nationaux à participer à ce nouveau modèle de développement collaboratif.

Le projet est pris en charge sur place par les équipes du Learning Center à Laâyoune et Dakhla, qui sont responsables d’assurer la liaison avec la Fondation Phosboucraâ, soutenant l’équipe MIT dans le recrutement de participants locaux et engageant les acteurs stratégiques locaux autour du projet et assurer l’exécution logistique des activités de formation.

Pour rappel, depuis son lancement en 2014, Laâyoune Learning Center a enregistré des résultats très encourageants. Via un système de formations transversales, pas près de 7000 jeunes ont pu renforcer leurs qualifications et valoriser leurs compétences. Des jeunes ont pu élaborer leurs projets professionnels en vue de participer à la dynamisation de la vie socio-économique de leur région.
Le Learning Center de Laayoune, a élaboré un programme de renforcement de projets associatifs portés par les jeunes de la ville
En 2016, le Learning Center de Laayoune a lancé une programmation dédiée à la femme, qui permet aujourd’hui d’encadrer 95 femmes et de les accompagner dans leurs projets d’entreprenariat local.

Après un processus de préparation et de formation qui a duré 18 mois, une semaine de workshops (du 25 novembre au 1décembre), les différents groupes de jeunes entrepreneurs ont présenté, lors de la soirée du vendredi 30 novembre, au palais des congrès de Laâyoune les différents projets et prototypes qu’ils ont réalisés.

Le MIT D-Lab est amené à poursuivre la collaboration avec la Fondation Phosboucraâ avec un plan de suivi et d’accompagnement des projets et autres propositions engagés lors du sommet.


Dimanche 2 Décembre 2018 - 12:48





Nouveau commentaire :
Twitter