Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








29è Sommet arabe: arrivée du prince Moulay Rachid en Arabie saoudite pour représenter le Roi


Dimanche 15 Avril 2018 modifié le Dimanche 15 Avril 2018 - 23:52




Capture d'écran
Capture d'écran
SAR le prince Moulay Rachid est arrivé à Dhahran pour représenter le roi Mohammed VI au 29-ème sommet de la Ligue des Etats arabes, qui ouvrira ses travaux ce dimanche en Arabie Saoudite.

Ce 29e sommet arabe se réunit 24 heures après que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont lancé des frappes ciblées contre le régime du président syrien Bachar al-Assad, allié à l'Iran et à la Russie, en représailles à une attaque chimique présumée contre une enclave rebelle.

Le Royaume du Maroc a déploré la dégradation de la situation au Moyen Orient, et notamment l’escalade militaire d’hier en Syrie, a indiqué samedi un Communiqué du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI).

Le timing choisi pour cette escalade, à la veille d’échéances arabes importantes, et l’absence de consultations appropriées habituelles, risquent de susciter interrogations, incompréhensions et indignation au niveau des opinions publiques, a-t-on souligné de même source.

Le Maroc, qui a toujours respecté le droit international, ne peut que dénoncer de la manière la plus claire, le recours aux armes chimiques, notamment contre des populations civils innocentes, souligne le MAECI, rappelant que "les expériences du passé nous ont enseigné que les options militaires, y compris les frappes aériennes – aussi justifiées ou proportionnelles soient elles – ne font que compliquer les solutions politiques, aggraver les souffrances des victimes civiles et exacerber leur sentiment à l’égard de l’occident".

Le Royaume du Maroc considère que la solution à la crise syrienne ne peut être que politique, et espère que la raison va prévaloir pour une sortie de la crise qui permette la préservation de l’unité nationale de ce pays, la dignité de ces populations et la lutte efficace contre l’intolérance, l’extrémisme et le terrorisme, selon le communique.

En règle générale, ce genre de réunion au sommet n'aboutit que très rarement à des actions concrètes. La dernière fois que la Ligue arabe, créée en 1945, a pris une décision remonte à 2011, quand elle a suspendu la Syrie en raison des responsabilités de son président dans la guerre.

Damas n'est donc pas représentée dimanche au sommet où aucun drapeau syrien ne flotte.

Dimanche 15 Avril 2018 - 11:01

Par Atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter