Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




l'Algérie, "un système de pouvoir voué à l'échec" (le Monde)


Lundi 21 Avril 2014 modifié le Mardi 22 Avril 2014 - 01:12

Le système politique algérien est "opaque, verrouillé, fermé et secret" n'ayant pas de comptes à rendre à la population, écrit le journal français "Le Monde" daté de mardi dans un éditorial sous le titre "l'Algérie, un système de pouvoir voué à l'échec".




"Depuis longtemps, les Algériens ne comptent plus sur leur Etat. Ils ont appris à vivre sans ou presque", relève l'éditorialiste, faisant observer qu'ils boudent une démocratie d'apparence où la décision revient, in fine, à un petit groupe de civils, de militaires ou de chefs des services de enseignement, qui décide seul de la répartition de la rente gazière et pétrolière.

L'éditorialiste précise, en outre, que 97 pc des recettes de l'Algérie, qui "ne fabrique pas grand-chose et qui importe massivement", proviennent des hydrocarbures, notant qu'avec des réserves de change de l'ordre de 200 milliards de dollars, l'Etat se sert de la rente pour "acheter une paix sociale toute relative".

Et de souligner que dans ce pays de 38 millions d'habitants, dont 75 pc ont moins de 30 ans, "il y aurait, chaque année, plusieurs milliers d'émeutes, révoltes, et jacqueries contre la gabegie d'une administration tatillonne".

Le journal souligne que face à cette situation insurmontable, les jeunes Algériens sont très nombreux à n'imaginer leur avenir que dans l'immigration en Europe, aux Etats Unis, au Canada ou dans les pays du Golfe.

"Le pouvoir compte sur les traumatismes profonds laissés par dix années d'une terrible guerre civile et sur les échecs des printemps arabes pour s'assurer encore quelques années de calme politico-social. A terme, c'est une politique vouée à l'échec", analyse l'éditorialiste.

Lundi 21 Avril 2014 - 17:12





Nouveau commentaire :
Twitter