Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Zimbabwe: le pasteur anti-Mugabe poursuivi pour tentative de renversement du gouvernement


Mercredi 13 Juillet 2016 modifié le Mercredi 13 Juillet 2016 - 19:57

Le pasteur Evan Mawarire, qui s'est imposé comme le leader du nouveau mouvement citoyen contre le président zimbabwéen Robert Mugabe, a été inculpé de tentative de renversement du gouvernement mercredi, au nouveau jour d'une grève générale, qui a été peu suivie contrairement à la semaine dernière.




Portant autour du cou un drapeau zimbabwéen, devenu le symbole de la résistance, Evan Mawarire a comparu devant un tribunal d'Harare mercredi, au lendemain de son arrestation. Devant la cour, plusieurs centaines de ses partisans étaient venus lui témoigner leur soutien.

Le pasteur baptiste est accusé d'avoir mené une "campagne visant à renverser ou tenter de renverser le gouvernement par des moyens anticonstitutionnels", selon un document officiel remis à la cour.

Selon le parquet, les charges sont basées sur les vidéos qu'Evan Mawarire, père de famille de 39 ans, a postées sur internet. Il y a dénoncé la corruption du régime Mugabe, en place depuis 1980 et qui a plongé le pays dans une grave crise économique depuis le début des années 2000.

Dans un premier temps, mardi, le pasteur avait été inculpé d'incitation à la violence. Son avocat, Harrison Nkomo, a dénoncé mercredi l'"illégalité" de la procédure. "En amont de son arrestation, il n'a pas été informé des nouvelles charges pesant sur lui", a-t-il affirmé.

Devant le tribunal, l'un de ses partisans, Mark Baard, a estimé qu'il était "temps de se réveiller". "C'est vraiment dégoûtant ce que le gouvernement nous fait. Nous devons donner le pouvoir au peuple. Ce gouvernement doit partir", a-t-il lancé.

Des dizaines d'avocats de l'association des Avocats du Zimbabwe pour les droits de l'Homme ont aussi symboliquement apporté leur soutien au pasteur en lui proposant, mercredi au tribunal, leurs services.


Avec AFP
Mercredi 13 Juillet 2016 - 19:15





Nouveau commentaire :
Twitter