Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Yémen: pour EELV, la France "doit stopper les ventes d'armes à l'Arabie saoudite"


Mercredi 17 Août 2016 modifié le Jeudi 18 Août 2016 - 01:43




Un hôpital géré par MSF à Abs, dans la province de Hajja, dans le nord du Yémen, bombardé par la coalition menée par l'Arabie saoudite, le 16 août 2016
Un hôpital géré par MSF à Abs, dans la province de Hajja, dans le nord du Yémen, bombardé par la coalition menée par l'Arabie saoudite, le 16 août 2016
Europe Ecologie-Les Verts a demandé mercredi l'arrêt des ventes d'armes françaises à l'Arabie Saoudite, dénonçant le "silence coupable de la France" face à l'intervention militaire emmenée par l'Arabie saoudite au Yémen.

"EELV s'alarme de la situation au Yémen où la coalition menée par l'Arabie Saoudite est accusée d'avoir bombardé, à quelques jours d'intervalle, une école puis un hôpital de Médecins Sans Frontières", écrit le parti écologiste dans un communiqué.

"Le silence de la France est coupable. Ces bombardements sur des écoles ou des hôpitaux sont effectués grâce aux armes que nos dirigeants se targuent d'avoir vendues à l'Arabie Saoudite, pays qui n'hésite pas à recourir massivement à la peine de mort pour les opposants politiques. Il s'agit d'une tâche pour notre pays", a dénoncé EELV.

La reprise le 9 août des raids aériens de la coalition dirigée par Ryad contre des régions rebelles du nord du Yémen, y compris la capitale Sanaa, et l'intensification des bombardements rebelles sur le sud saoudien font suite à l'échec de plus de trois mois de pourparlers de paix interyéménites au Koweït.

"L'intervention de l'Arabie Saoudite contre les rebelles chiites Houthis au Yémen a fait près de 9000 morts, essentiellement civils, et déplacé près de 3 millions de personnes. (...) Plus de 14 millions de personnes manquent de nourriture, d'eau, de soins, de médicaments et d'autres ressources indispensables à leur survie, constituant les réfugiés et demandeurs d'asile de demain que la France refusera alors d'accueillir", a souligné le parti.

"En mars 2015, la Suède avait montré la voie en mettant fin à sa coopération militaire avec l'Arabie saoudite au nom des droits humains. Depuis, à l'initiative des Verts Européens, le Parlement européen demande un embargo européen sur la vente d'armes à l'Arabie saoudite. Il est temps que la France s'y conforme", a-t-il fait valoir.

Source AFP
Mercredi 17 Août 2016 - 16:44





Nouveau commentaire :
Twitter