Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Yémen : les pourparlers de paix "entrent dans une nouvelle phase" (médiateur)


Mardi 9 Août 2016 modifié le Mardi 9 Août 2016 - 10:17




Les pourparlers de paix au Yémen "entrent dans une nouvelle phase" après trois moins de discussions au Koweït, a affirmé l'envoyé spécial de l’ONU, Ismail Ould Cheikh Ahmed.

"Nous quittons le Koweït aujourd'hui mais les pourparlers de paix sur le Yémen continuent. La structure et le mécanisme changeront dans les prochaines semaines afin que nous donnions aux parties de l'espace pour consulter leurs dirigeants", a souligné le médiateur dans un communiqué. Il s’est exprimé à l’issue de la session de négociations qui se sont déroulées à Koweït City après l’instauration d’une cessation des hostilités le 10 avril, mais sans permettre une percée notable. A cette occasion, M. Cheikh Ahmed a assuré que l’ONU travaille "avec chaque partie séparément en vue de cristalliser les détails techniques précis".

S’agissant le cycle actuel des négociations, il a estimé que le plus grand problème était "le déficit de confiance entre les parties". "Nous devons continuer à exhorter les parties à lancer une série de mesures de renforcement de la confiance et il est de leur devoir de poursuivre la libération de détenus et ne pas adopter de mesures unilatérales", a-t-il dit. Évoquant la situation difficile dans le pays, M. Ould Cheikh Ahmed a appelé les deux parties à unir leurs efforts pour alléger les souffrances du peuple yéménite. Selon lui, "la solution à la crise économique dépend d'une solution politique". La guerre au Yémen, qui a fait plus de 6.400 morts et déplacé 2,8 millions de personnes, oppose les forces loyales au président légitime Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenues par une coalition militaire arabe, aux rebelles Houthis alliés à l'ex-chef de l'Etat du Yémen, Ali Abdallah Saleh.

Les rebelles contrôlent la capitale du Yémen Sanaa depuis septembre 2014. Le Yémen est en proie au chaos depuis l'entrée en septembre 2014 dans la capitale Sanaa des rebelles Houthis.
Mardi 9 Août 2016 - 10:17





Nouveau commentaire :
Twitter