Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Yémen: l'ONU annonce un nouveau round de pourparlers le 14 janvier


Dimanche 20 Décembre 2015 modifié le Dimanche 20 Décembre 2015 - 23:25

Le gouvernement yéménite et les rebelles houthis prendront part, le 14 janvier, à un nouveau round de pourparlers de paix en Ethiopie, a annoncé dimanche l'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmad.




"Nous avons réalisé des progrès notables mais qui sont encore insuffisants", a déclaré le médiateur lors d'un point de presse au terme de discussions qui se sont tenues en Suisse sous l'égide des Nations unies.

Les négociations, qui se sont déroulées loin des médias, ont permis notamment l'annonce d'un accord sur l'acheminement d'une aide humanitaire dans la région de Taez (Sud du Yémen) et la création d'un "comité militaire neutre" pour surveiller le cessez-le-feu.

Dans un communiqué, l'ONU a affirmé que les parties yéménites se sont accordés sur la mise en place d'une commission de contacts et d'apaisement, supervisée par l'organisation internationale, ainsi que sur l'établissement de mesures de confiance, incluant la libération des détenus et des prisonniers.

Les consultations seront approfondies en vue de reconduire et consolider le cessez-le-feu, dont la durée expire lundi soir et qui a été plusieurs fois violé depuis son entrée en vigueur.

L'émissaire a également évoqué des progrès vers la définition d'un cadre de négociations pour un règlement politique, fondé sur la résolution 2216 du Conseil de sécurité de l'ONU qui exige le retrait des rebelles des territoires occupés depuis l'an dernier et de restituer les armes lourdes.

Vendredi soir, l'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmad, s'était dit "très inquiet" face aux nombreuses violations du cessez-le-feu, appelant "toutes les parties à respecter l'accord" et permettre un accès à tout le territoire pour les organisations humanitaires.

Le conflit au Yémen a commencé en septembre 2014 lorsque les rebelles houthis, soutenus par l'Iran, ont avancé à partir de leurs fiefs dans le Nord pour prendre le contrôle de la capitale Sanaa et d'autres localités plus au sud.
Dimanche 20 Décembre 2015 - 23:24





Nouveau commentaire :
Twitter