Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Voyage à Berlin : Manuel Valls va rembourser 2.500 euros


Jeudi 11 Juin 2015 modifié le Jeudi 11 Juin 2015 - 10:40

Le Premier ministre français, Manuel Valls, au centre d'une polémique pour avoir utilisé un jet gouvernemental afin de voir samedi à Berlin un match de football avec deux de ses enfants, a annoncé jeudi qu'il rembourserait à l'Etat 2.500 euros pour leur présence.




"Dans le cadre de ce déplacement officiel, j'ai utilisé les moyens mis normalement à la disposition du Premier ministre (...) Mais je suis sensible, bien sûr, à la réaction des Français, je me dois d'incarner un comportement parfaitement rigoureux. Si c'était à refaire, je ne le referais pas. Et pour lever tout doute, j'ai décidé d'assumer la prise en charge pour mes deux enfants, soit 2.500 euros", a déclaré le Premier ministre à la presse en marge d'une visite dans l'île française de La Réunion dans l'océan Indien.

Ces 2.500 euros correspondent au tarif moyen sur un vol commercial aller-retour entre la ville de Poitiers (centre-ouest) où se trouvait le Premier ministre et Berlin, selon son entourage.

"Je voulais mettre un point final à cette polémique pour me consacrer à l'essentiel", a ajouté le chef du gouvernement dont la démarche a été approuvée jeudi matin par son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. C'est une "sage" décision, a-t-il dit à la chaîne BFMTV en espérant qu'elle "va clore la polémique".

L'image d'intégrité de Manuel Valls a été écornée par cette affaire. Plus de trois Français sur quatre (77%) ont été "choqués" par l'épisode, selon un sondage du cabinet Elabe pour BFMTV publié mercredi.

Selon une source gouvernementale, le coût du voyage du Premier ministre est revenu à entre 12 et 15.000 euros. Fan de football et du club de Barcelone, vainqueur du match, Manuel Valls a assuré qu'il s'agissait d'un voyage professionnel et non d'agrément, évoquant un entretien avec le président de l'UEFA Michel Platini en marge de l'évènement sportif à Berlin.

La polémique a été nourrie par plusieurs commentaires politiques et de médias en France, mettant en doute le caractère réellement professionnel de ce déplacement.
Jeudi 11 Juin 2015 - 09:30

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter