Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Vladimir Poutine, l'homme de la guerre contre Daech




Par Mustapha Tossa




Vladimir Poutine, l'homme de la guerre contre Daech
Il est indéniablement celui par qui le grand chambardement du Proche -Orient va arriver...Non pas ce changement ardemment désiré par les pays du Golfe et de la Turquie de démanteler le régime de Bachar al Assad, mais celui de mobiliser l'ensemble des forces en présence et de les coaliser autour d'un seul objectif...La lutte, la vraie, l'efficace, contre l'organisation de l'Etat Islamique. Le président russe Vladimir Poutine est en train de réussir une grande performance, celle de piloter politiquement une volonté internationale d'en finir avec le grand spectre terroriste de ces dernières années nommé Daech.


Vladimir Poutine a été servi par deux impuissances occidentales incontestables et une tenace obsession arabe. La première est celle des américains. La religion de Barack Obama en la matière, la "No boots on the Ground" ( pas de soldats sur le terrain), a largement favorisé la laisser aller sécuritaire dans le région. Le choix du bombardement exclusif aérien des bastions supposés de Daech a non seulement montré ses limites mais aussi favorisé son expansion. Les services de sécurité américains ont beau maquiller la réalité pour la faire matcher avec les choix politiques de la Maison Blanche, le cauchemar Daech est toujours là, plus vivant que jamais.


La seconde impuissance est celle des européens. Adossée aux américains, l'Europe ne sait plus s'il faut encourager la solution militaire en armant une opposition dont elle a précipitamment reconnu l'exclusive représentativité du peuple syrien. Quant à l'obsession arabe, elle se traduit par ce blocage des pays du golfe sur l'indispensable départ de Bachar al Assad, quitte à voir dans ses opposants, même les plus radicaux et les plus dangereuse, comme Daech, comme une supportable alternative.


Devant cette équation régionale, la lutte contre le terrorisme épousait les contours de ses multiples approches politiques. De toutes les voix internationales qui dénonçait le blocage de la situation au Proche-Orient , seule celle de Vladimir Poutine, sans doute pour des raisons historiques et d'allergie personnelle à l'agenda Islamiste, possède la cohérence et la détermination d'aller jusqu'au bout dans la guerre contre le terrorisme . C'est cette vision que le président russe va vouloir déployer lors de la prochaine assemblée des Nations Unies dans le but ultime de former cette grande coalition internationale indispensable à l'éradication de Daech. Il n'est pas sûr qu'il réussira dans son entreprise, mais il est certain de provoquer un grande moment de vérité et de clarification dans la trop clair obscure guerre internationale contre Daech.

Mercredi 23 Septembre 2015 - 00:00



Mercredi 23 Septembre 2015 modifié le Mercredi 23 Septembre 2015 - 00:08

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens