Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Vingt huit morts dans des attentats-suicides à l'aéroport d'Istanbul (nouveau bilan)


Mercredi 29 Juin 2016 modifié le Mercredi 29 Juin 2016 - 00:10




Les attentats-suicides perpétrés mardi soir dans l'aéroport international Ataturk d'Istanbul ont fait au moins vingt huit morts et 60 blessés dont six grièvement, selon le gouverneur de la mégapole Vasip Sahin

"Un terroriste armé d'une Kalachnikov a d'abord tiré sur la foule à l'entrée du Terminal des départs internationaux avant de se faire exploser" tuant dix personnes, a déclaré plus tôt le ministre, qui faisait état d'un bilan encore préliminaire.

Trois kamikazes ont commis ces attaques dans trois endroits différents, selon le gouverneur, précisant que les explosions se sont produites à l'entrée du terminal international, du terminal des vols intérieurs et au parking.

Selon les premières informations relayées par des chaînes de télévision turques, les forces de sécurité ont tiré sur des suspects armés avant de passer les contrôles à l'entrée du terminal pour les neutraliser. Deux suspects se sont fait exploser.

Les violentes déflagrations ont secoué le terminal causant un mouvement de panique parmi les passagers alors que les vols à l'arrivée et au départ de l'aéroport, un des principaux du monde avec près de 60 millions de passagers par an, ont été annulés.

Elles ont causé d'importants dégâts matériels à l'intérieur du terminal et plusieurs personnes gisaient au sol.

L'accès à l'aéroport a été fermé et des unités d'élite de la police et des équipes de déminage ont été dépêchées sur les lieux.

Le Conseil Supérieur turc de la Radio et la Télévision (RTUK) a imposé une interdiction temporaire de toute diffusion de photos ou de vidéos montrant les images du lieu de l'explosion.

Plusieurs attentats suicides attribués à la rébellion du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et aux djihadistes de l'état islamique (EI) ont secoué, depuis octobre dernier, la capitale Ankara et la métropole d'Istanbul.

Dans la mégalopole stambouliote, un premier attentat au cœur du quartier historique de Sultanahmet, dans une apparente tentative de frapper le tourisme, avait fait, en janvier dernier, onze tués parmi un groupe de touristes allemands et le deuxième, deux mois plus tard en mars, a été commis dans l'avenue Istiklal, artère commerçante donnant sur la place emblématique de Taksim sur le côté européen d'Istanbul, faisant quatre tués dont le kamikaze.

Le 7 juin courant, onze personnes ont été tuées dont sept policiers ont péri dans un attentat à la voiture piégée ayant visé un véhicule de police à Istanbul.

Mercredi 29 Juin 2016 - 00:05





Nouveau commentaire :
Twitter