Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Valorisation et sauvegarde du patrimoine de la Méditerranée à l'honneur le 25 mai à Paris


Mardi 18 Mai 2010 modifié le Mardi 18 Mai 2010 - 22:37

Le Management du Patrimoine Méditerranéen, au centre d’une rencontre le 25 mai à Paris. Des ateliers d’échanges et de formation de gestionnaires de sites se tiendront au Carrousel du Louvre.




Valorisation et sauvegarde du patrimoine de la Méditerranée à l'honneur le 25 mai à Paris
Une année de travail et des efforts intenses auront été nécessaires à la réalisation de ce concept autour du thème de la protection et la valorisation des sites du patrimoine touristique, culturel et naturel de la Méditerranée.

A l’initiative de l’ONG française « Vocations Patrimoine », des acteurs publics et privés entourés d’experts méditerranéens se pencheront sur les moyens de mettre en valeur le patrimoine touristique de cette région et aborderont la formation des gestionnaires de sites patrimoniaux.
Les participants vont échanger leurs expériences et mutualiser de bonnes pratiques relatives à la gestion des sites du patrimoine mondial, dans une optique socio-économique et à destination des jeunes. En somme, faire en sorte que les pays deviennent acteurs de leur développement économique, par l’anticipation de la gestion des flux touristiques maîtrisés.

Ces ateliers axés sur la formation des jeunes méditerranéens aux métiers du patrimoine, seront concrétisés par des programmes euro-méditerranéens de bourses et de stages de gestionnaires. Les jeunes de la rive sud pourront ainsi suivre une formation sur les sites français ayant fait l’objet d’une valorisation touristique.

Cette conférence pourrait marquer le début d’un processus aboutissant à la création de pôles de formation, envisagés en plusieurs lieux, dont Marseille, future capitale européenne de la culture en 2013 pour les pays de l’Union pour la Méditerranée. La manifestation, impulsée par la Caisse des Dépôts et de Consignation bénéficie également du soutien de l’Union pour la Méditerranée, du Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée, ainsi que des ministères français du Développement durable, de la Culture et de la Communication, des Affaires étrangères et du secrétariat Tourisme.

Placés sous le haut patronage des présidents français et égyptiens, du président de la Commission européenne, de l’UNESCO et de l’ALESCO (Organisation Arabe pour l’éducation, la Culture et les Sciences), ces ateliers assurent la continuité du « Managers Day » qui s’était tenu en octobre 2008 au siège de l’UNESCO à Paris.

Des projets marocains seront présentés, notamment « Les Terres d’Amanar », un parc de loisirs près de Marrakech destiné à promouvoir un concept nouveau de tourisme générateur d’emploi et de richesse, ou encore le site touristique « Mogador » près d’Essaouira, prévoyant un complexe hôtelier respectant toutes les normes de développement durable comme le souligne Mme Béatrice de Foucauld, Secrétaire générale de « Vocations Patrimoine » et qui constitue selon elle, une des perles du Plan Azur lancé par le Roi Mohammed VI.

Au-delà des autres thèmes abordés, tels que les défis de l’attraction touristique, le changement climatique, l’approche du patrimoine subaquatique, l’implication des populations, l’ingénierie touristique et bien d’autres sujets, la rencontre mettra en exergue aussi bien les richesses du passé, source de fierté, de partage et d’expérience, que les richesses de l’avenir, potentiel de développement par un tourisme durable et structuré.

Le contexte touristique mondial est marqué par une forte progression des voyages culturels et les enjeux économiques, environnementaux et culturels liés au patrimoine sont considérables. Ils le sont d’autant plus dans l’espace méditerranéen, première destination touristique au monde avec près de 300 millions d’arrivées internationales en 2008, soit 32,4 % du tourisme mondial.

Cette hausse de la fréquentation touristique, l’urbanisation sauvage ou le changement climatique figurent parmi les défis auxquels sont confrontés les sites du patrimoine de la Méditerranée. Pour aider à les relever, une prise de conscience collective et un échange sur les meilleures pratiques s’imposent aujourd’hui.

Mardi 18 Mai 2010 - 22:31

Leila Madani




Nouveau commentaire :
Twitter