Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Valls menace de quitter Matignon devant des ministres


Lundi 7 Mars 2016 modifié le Mardi 8 Mars 2016 - 08:18

Le Premier ministre a menacé de mettre sa démission dans la balance, s'il ne pouvait appliquer la loi El Khomri.




La question se pose depuis plusieurs semaines alors que l'agitation sociale ne cesse de croître: Manuel Valls pourrait-il quitter Matignon avant la fin du quinquennat? C'est ce qu'il a confié à des ministres, selon une scène rapportée ce lundi par nos confrères du Figaro.

Le chef du gouvernement est sous pression. Il doit défendre un texte très décrié à gauche, notamment par une tribune signée par 18 personnalités dont Martine Aubry, et par les syndicats, qui organisent la mobilisation. Or, selon les informations du Figaro, le Premier ministre a organisé un dîner avec dix ministres le 26 février dernier, au cours duquel il a "agité la menace d'un départ de Matignon".

Un manque de soutien présidentiel

Etaient notamment présents ce soir là Myriam El Khomri, Najat Vallaud-Belkacem, Bernard Cazeneuve et Jean-Marie Le Guen - ce dernier recevait tout ce beau monde à l'hôtel de Clermont, où est hébergé son secrétariat d'Etat des Relations avec le Parlement.

Les membres du gouvernement auraient évoqué la loi El Khomri et la fin du quinquennat. "Le Premier ministre a fait état de son souhait de voir le président porter davantage les réformes qu'il lance", croit savoir Le Figaro. Sinon il pourrait quitter ses fonctions.

Officiellement, les rumeurs "sont totalement fausses. Le Premier ministre est à son poste, est au travail au service des Français et des Françaises sous l'autorité du président de la République", comme l'a martelé Carlos Da Silva, député socialiste de l'Essonne et proche de Manuel Valls sur BFMTV. D'autres analystes n'excluent pas que Manuel Valls envisage de partir, afin de préparer une candidature à la présidentielle de 2017.
Valls menace de quitter Matignon devant des ministres
Lundi 7 Mars 2016 - 23:58

Source BFMTV




Nouveau commentaire :
Twitter