Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Valls accuse Mélenchon de "complaisance" à l'égard de l'islam radical


Jeudi 12 Octobre 2017 modifié le Jeudi 12 Octobre 2017 - 21:38

Iinvité d’Europe Matin ce jeudi, l'ex Premier ministre français, Manuel Valls, a accusé le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, de "complaisance" à l'égard de l'islam radical.




L’ex-Premier ministre, traité de nazi par le leader de la France insoumise début octobre à l’Assemblée, accuse son adversaire d’"opportunisme" par rapport à "un nouvel antisémitisme", réitérant ses accusations de "complaisance" qu'aurait Jean-Luc Mélenchon à l'égard de l'islam radical

"Il y a une partie de la gauche qui est soit complaisante, soit qui n’a pas pris conscience de ce qu’est la réalité dans un certain nombre de nos territoires", a-t-il lancé. "C'est théorisé au sein de La France insoumise", insiste le député de l'Essonne.

Mais pour Manuel Valls, "il y a plus grave". Dans sa lettre de démission de la mission sur la Nouvelle-Calédonie envoyée par Jean-Luc Mélenchon au président de l'Assemblée nationale François de Rugy, le leader de la France insoumise pointe une proximité de l’ancien Premier ministre "avec l'extrême droite israélienne", en référence à une photo l'affichant au côté de la ministre de la Justice d'Israël, Ayelet Shaked.

"Quand je vais en Israël, je rencontre tout le monde. Mais quand on publie ce cliché et quand on dit que je suis l’ami de l’extrême droite israélienne, au fond, on veut passer un seul message : dire que Manuel Valls est l’ami des juifs", a accusé le député de l'Essonne.

"C’est là où il y a une complaisance, là où Jean-Luc Mélenchon et ses amis ne se rendent pas compte - ou ils s’en rendent compte et c’est encore plus grave - que l’antisémitisme, ou l’antisionisme, ce nouvel l’antisémitisme d’aujourd’hui, est au cœur de la matrice de l’idéologie de la matrice de l’islamisme totalitaire", a insisté Manuel Valls.

"Il y a au moins de l’opportunisme. C’est oublier que ce nouvel antisémitisme est là. Il est présent dans les quartiers populaires depuis des années. Il a fait des dégâts considérables. Il est au cœur de la radicalisation de milliers de gamins", a-t-il ajouté.

Jeudi 12 Octobre 2017 - 11:30





Nouveau commentaire :
Twitter