Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Valls: "Le plan Vigipirate passe au niveau "alerte attentat" dans le département des Alpes-Maritimes"


Mercredi 4 Février 2015 modifié le Jeudi 5 Février 2015 - 10:50

Le Premier ministre français Manuel Valls a annoncé mercredi que le plan Vigipirate passera au niveau le plus élevé d'"alerte attentat" dans le département des Alpes-Maritimes (sud-est), après l'agression, la veille, de trois militaires devant un centre communautaire juif à Nice.




Intervenant lors de la séance hebdomadaire des questions orales à l'Assemblée nationale, le chef du gouvernement français, a indiqué qu'au vu de la situation particulière que la ville de Nice vient de connaître, il a été décidé, comme c'est le cas en Ile-de-France, de passer dans les Alpes-Maritimes le plan Vigipirate au niveau alerte attentat, "parce qu'il faut que tous les moyens soient mis en place".

Le Premier ministre français a justifié cette mesure par le fait qu'"il y a toujours des possibilités de mimétisme", ajoutant qu'il existe "peut-être" des "complicités liées à l'auteur de l'agression".

"Le risque terroriste est bien là, il peut survenir à tout moment, à tout point du territoire et c'est pourquoi des moyens exceptionnels continueront d'être dégagés pour faire face à la menace", a-t-il souligné, rappelant que 830 sites sensibles sont surveillés à ce jour en France, dont 30 à Nice.

Trois militaires français avaient été agressés mardi à l'arme blanche par un individu, qui a été aussitôt interpellé.

"Il s'agit de toute évidence d'une agression volontaire", a indiqué le maire de Marseille Christian Estrosi.

Selon une source proche du dossier, les papiers d'identité de l'agresseur indiquent qu'il porte le nom de famille Coulibaly, mais aucun lien n'a pu encore être établi avec l'auteur de la tuerie de Paris.
Mercredi 4 Février 2015 - 20:41





Nouveau commentaire :
Twitter