Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Valls : "Il n'y a pas de place pour cette barbarie dans la République"


Mardi 2 Octobre 2012 modifié le Mardi 2 Octobre 2012 - 22:05

Invité du 20h de France 2 mardi soir, Manuel Valls est revenu sur la rixe meurtrière qui a coûté la vie à deux jeunes hommes vendredi dernier à Echirolles, près de Grenoble. "Nous agirons contre cette violence par tous les moyens", a déclaré le ministre de l'Intérieur.




Valls : "Il n'y a pas de place pour cette barbarie dans la République"
Quatre jours après la mort de deux jeunes dans la banlieue de Grenoble et alors qu'une marche en leur hommage s'était tenue quelques heures plus tôt à Echirolles, Manuel Valls a indiqué que "L'enquête avance (…) Il faut savoir qui a massacré Kevin et Sofiane". Mais Valls a tenu a rappelé les deux "priorités" de François Hollande, à savoir "la jeunesse et la sécurité". Il a d'ailleurs, sur ce second point, annoncé mardi le placement en zone de sécurité prioritaire (ZSP) du quartier sensible de la Ville Neuve. "Cela signifie plus de coordination, de présence de policiers, de moyens pour traquer le trafic de drogue", a détaillé Manuel Valls, qui a ajouté qu'il n'y avait "pas de place pour cette violence et cette barbarie dans la République"."Nous agirons contre cette violence par tous les moyens", a-t-il poursuivi.

Le locataire de la place Beauvau s'est félicité de la visite de François Hollande lundi soir aux familles des victimes. "C'était important que le chef de l'Etat y aille. Son rôle est d'apaiser, de rassembler, d'incarner au fond ce geste de compassion à l'égard des familles, des parents et des proches", a-t-il fait valoir. "François Hollande incarne l'autorité, notre société a besoin de repères, de règles, d'interdits", a poursuivi Manuel Valls, qui avait également fait le déplacement. Il a estimé que la violence s'est banalisée "depuis des années", car la droite n'avait pas fait "de l'école et de la sécurité, une priorité dans les actes et dans les moyens".
Mardi 2 Octobre 2012 - 21:58





Nouveau commentaire :
Twitter