Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Valérie Trierweiler va porter plainte contre "Closer" après la publication de ses photos en bikini à l'ïle Maurice


Vendredi 7 Février 2014 modifié le Samedi 8 Février 2014 - 10:34

L'ex-compagne de François Hollande a annoncé ce vendredi qu'elle allait déposer plainte "pour atteinte à la vie privée" après la publication de ses photos de vacances à l'île Maurice par le magazine Closer.




VTrierweiler a annoncé vendredi qu'elle allait déposer une plainte pour "atteinte à la vie privée" contre le magazine Closer, qui publie vendredi des photos de l'ex-compagne de François Hollande en maillot de bain sur les plages de l'île Maurice. L'hebdomadaire montre dans sa dernière édition des photos à la plage de Valérie Trierweiler, et de ses amies Valérie de Senneville, épouse du ministre du Travail Michel Sapin, et Saïda Jawad, compagne de l'acteur Gérard Jugnot.

On y voit l'ancienne "première dame" et ses amies vêtues de maillots de bain deux-pièces, se baignant, marchant sur la plage ou allongées sur des transats. Les trois femmes, qui ont passé avec leurs conjoints le réveillon de la Saint-Sylvestre au pavillon de la Lanterne, à Versailles, se sont rendues à l'île Maurice en vacances le 1er février pour une semaine, précise l'article. "Elles avaient réservé l'une des treize villas luxueuses posées au bord d'un lagon (...) qui se louent à partir de 1 420 euros la nuit, et jusqu'à 1 968 euros pour une villa baptisée présidentielle", affirme l'article.

La journaliste Valérie de Senneville, épouse du ministre du Travail Michel Sapin, et Saïda Jawad, compagne de l'acteur Gérard Jugnot, vont aussi engager une procédure pour atteinte à la vie privée.

"Je veux qu'on laisse ma mère tranquille. Après son épreuve, elle a droit au repos. Honte à Closer et Voici", écrit sur Twitter Léonard Trierweiler, fils de l'ex "Première Dame", qui fustige les deux magazines people, qui font leur couverture sur sa mère, en bikini et robe de plage, alors qu'elle profite de vacances à Maurice,

Après les premières révélations de Closer sur une relation entre l'actrice Julie Gayet et François Hollande, le chef de l'État avait annoncé qu'il mettait "fin à la vie commune qu'il partageait avec Valérie Trierweiler". Le magazine avait publié le 10 janvier des photos volées de Julie Gayet et de François Hollande, photographiés à chaque fois séparément sur la voie publique, devant un immeuble parisien où le couple se retrouvait régulièrement. Closer affirmait par ailleurs que la liaison entre le président et l'actrice durait depuis deux ans.


Vendredi 7 Février 2014 - 19:01






1.Posté par Emma le 07/02/2014 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais juste savoir si toutes les femmes trompées ont la même chance: séjour à la Lanterne, vacances à Maurice pour décompresser. VT commence à nous gonfler avec ses états d'âmes. il y a des femmes larguées avec des enfants en bas âge et moins de 500 euros pour vivre. Bonjour la vraie dépression

2.Posté par Robindesbois le 07/02/2014 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En plus elle savait très bien qu'elle allait se faire shootait par les paparazzi. tous les politiques qui vont à Maurice ont vu leurs photos dans les journaux. Alors un peu de décence pour les gens qui arrivent à peine à joindre les deux bouts.

3.Posté par Sarah le 08/02/2014 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais Valoche a le droit à une vie privée et de partir en vacances. c'est vrai qu'elle n'est pas la seule femme trompée mais l'humiliation était planétaire. ce qui est le plus dur et le plus horrible. On peut comprendre cela. La villa a 1900 euros, ça fait à trois 633 euros chacune. A moins qu'elle soit invitée par ses copines. Et ça aussi c'est normal. Un geste d'amitié et de soutien. Mais en revanche, la France ne peut pas vivre avec ce feuilleton à l'infini. Il faut se reconstruire dans la discrétion et aller de l'avant. la vie est devant elle. ce n'est pas la fin du monde..

Nouveau commentaire :
Twitter