Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Valérie Trierweiler remercie ceux qui ont envoyé des messages de soutien


Samedi 18 Janvier 2014 modifié le Dimanche 19 Janvier 2014 - 09:17

La compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, a quitté samedi l'hôpital parisien où elle avait été admise le 10 janvier après la révélation d'une liaison du chef de l'Etat français avec une comédienne.




Au même moment, le président Hollande se trouvait en déplacement dans son fief de Corrèze, dans le sud-ouest de la France, respectant strictement son agenda politique comme il l'a fait toute la semaine, à l'exception d'une visite jeudi soir à sa compagne.

Mme Trierweiler a quitté l'hôpital de la Pitié Salpêtrière entre 15H00 (14H00 GMT) et 16H00 (15H00 GMT) pour se rendre directement au Pavillon de la Lanterne, résidence présidentielle proche du château de Versailles, près de Paris, où elle doit "se reposer quelques jours", a précisé le cabinet de la Première dame.

"Merci du fond du coeur à tous ceux qui ont envoyé des messages de soutien et de rétablissement via twitter, SMS ou courriels. Très touchée", a écrit sur son compte twitter Mme Trierweiler.

Valérie Trierweiler, 48 ans, journaliste et mère de trois enfants, avait été hospitalisée le 10 janvier, après, selon son entourage, un "coup de blues" provoqué par la publication par l'hebdomadaire people Closer d'un dossier spécial intitulé "l'amour secret du président" dans lequel était relaté la liaison de François Hollande, 59 ans, avec la comédienne Julie Gayet, 41 ans.

"Enfin avec ma mère! je suis content de l'avoir retrouvée". a écrit sur son compte twitter, Léonard, le plus jeune fils de Valérie Trierweiler, âgé de 16 ans.


Samedi 18 Janvier 2014 - 21:40

Avec agences





1.Posté par philippe le 19/01/2014 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon soutien pour la plus belle premiere dame de france

2.Posté par THIBOUT-PIVERT Claudine le 26/01/2014 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VALÉRIE
SI, SI, LA VIE VOUS SOURIT

Chère Valérie
Ne soyez plus triste, je vous en prie
Un de perdu, et vingt de retrouvés
Et entre nous, vous voilà bien débarrassée
Car Première Dame, sûrement, quelle corvée !
Puis, belle comme vous êtes, et avec vos beaux yeux
Vous trouverez quelqu’un d’autre mille fois mieux
Quelqu’un qui sera enfin à votre hauteur
Et saura vous apporter le bonheur
Oui, Valérie, il faut sourire à la vie
Car la Hollande, entre nous soit dit
Ça n’est pas un si beau pays…

SIGNÉ : Claudine THIBOUT, angevine de Midi-Pyrénées
Qui vous dit : « Ah, Valérie, pour vous la vie va commencer ! »

Nouveau commentaire :
Twitter