Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Vaccin anti-Ebola: "une avancée très prometteuse" (OMS)


Samedi 1 Août 2015 modifié le Dimanche 2 Août 2015 - 10:46




Les essais cliniques en cours en Guinée sur l'efficacité d'un vaccin anti-Ebola laissent présager "une avancée très prometteuse , a souligné la directrice générale de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Margaret Chan.

"Un vaccin efficace sera une arme supplémentaire très importante dans la lutte contre l'actuelle flambée d'Ebola et les flambées futures", s'est réjouie Mme Chan dans un communiqué annonçant qu'un premier remède se trouve désormais "à portée de main".

Bien que le vaccin VSV-EBOV semble être efficace chez tous les sujets vaccinés, il faudra disposer de données plus concluantes pour savoir s'il peut conférer une immunité collective, a-t-elle fait observer.

Testé en Guinée sur plus de 4.000 personnes, ce vaccin développé par l'Agence de la santé publique du Canada et dont la licence est détenue par des laboratoires américains, s'est révélé à 100 pc efficace, selon une étude publiée vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet.

Les résultats des essais ont suscité des réactions très favorables parmi les experts, mais également dans les pays concernés par l'épidémie qui a fait plus de 11.000 morts.

L'OMS avait indiqué, mercredi dernier, que les nouveaux cas de contamination par Ebola sont au plus bas depuis le début de l'épidémie, précisant que quatre cas seulement ont été recensés en Guinée et trois en Sierra Leone la semaine dernière.

L'agence de l'ONU a toutefois mis en garde contre "un risque avéré de transmission" du virus en Sierra Leone où une personne infectée est décédée dernièrement après un voyage à Tankolili, dans le centre du pays.

Plus de 99 pc des victimes se concentrent en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, où la maladie a désorganisé les systèmes de santé, ravagé les économies et fait fuir les investisseurs.

Cette maladie dévastatrice, apparue fin décembre 2013 dans le Sud guinéen, a frappé de plein fouet trois pays d'Afrique de l'Ouest où a été recensée la grande majorité de plus de 11.000 morts.

Samedi 1 Août 2015 - 18:25





Nouveau commentaire :
Twitter