Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Uranium : incident de niveau 1 dans l'usine Areva du Tricastin


Lundi 30 Juillet 2012 modifié le Lundi 30 Juillet 2012 - 08:05




Centrale nucléaire du Tricastin
Centrale nucléaire du Tricastin
Jeudi, Areva a annoncé que son site nucléaire du Tricastin situé dans la Drôme avait connu une anomalie lors du transport d'un cylindre contenant de l'uranium destiné à être enrichi. Un incident classé de niveau 1 par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

L'incident est en fait survenu il y a plusieurs mois mais Areva vient tout juste de l'annoncer. En effet, en avril dernier, une anomalie a été détectée lors du transport d'un cylindre contenant de l'uranium destiné à être enrichi au sein du site nucléaire du Tricastin dans la Drôme. Plus précisément, l'anomalie est intervenue dans le processus de contrôle de la masse d'hexafluorure d'uranium. Une forme chimique de l'uranium destinée à l'usine d'enrichissement du même site.

"Un écart concernant la masse d'hexafluorure d'uranium contenue dans un cylindre n'a pas été détecté par les moyens de contrôle prévus à cet effet", ajoute le communiqué d'Areva, précisant que la masse réglementaire avait été dépassée. Cet écart de masse, bien qu'inférieur à la limite autorisée par l'arrêté préfectoral en vigueur sur le site, était supérieure à la règle interne relative. L'opération de transport avait donc dû être stoppée et l'anomalie signalée à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Aujourd'hui, celle-ci vient ainsi de classer l'incident au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES), graduée jusqu'à 7. De son côté, Areva a précisé que l'incident n'avait eu aucune conséquence sur le personnel et l'environnement.

La Comurhex est un des six établissements, filiales d'Areva, installés sur le site du Tricastin. Elle assure la conversion de l'uranium naturel en composés chimiques. Comme l'explique l'AFP, ceux-ci sont destinés à être enrichis pour devenir du combustible nucléaire exploité dans les centrales.

Lundi 30 Juillet 2012 - 08:03

Avec Maxisciences




Nouveau commentaire :
Twitter