Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Une vague de chaleur caniculaire s'abat sur la France


Mercredi 1 Juillet 2015 modifié le Mercredi 1 Juillet 2015 - 20:17




Une vague de chaleur exceptionnelle dans la durée s'abat sur la France, qui se prépare ce mercredi après-midi à des températures pouvant atteindre 40 degrés à Paris et en Gironde (sud-ouest), selon Météo-France.

Dans la capitale française, qui n'a pas connu cette grosse vague de chaleur depuis 1947, la canicule devrait s'accompagner d'un épisode de pollution à l'ozone.

Mardi, dans le centre et l'ouest de la France, plusieurs records pour un mois de juin ont été battus: 40,2 C à Cazaux (Gironde), du jamais vu depuis 1968, 37 C à Nantes, un niveau inédit depuis 1952, 37C à la Rochelle et 38 à Limoges.

Cette vague de chaleur, exceptionnelle par sa durée, devrait se poursuivre au moins jusqu'à la fin de la semaine, indique Météo France, expliquant que l'on parle de canicule lorsque des températures très élevées sont observées pendant au moins trois jours consécutifs, le jour comme la nuit.

A cause de ces fortes chaleurs, environ un million de foyers avaient été privés d'électricité dans l'Ouest de la France dans la nuit de mardi à mercredi et un nouvel incident a touché ce mercredi matin la région de Vannes, privant 100.000 foyers de courant.

La ministre française de la Santé Marisol, qui a présidé mardi une réunion du Centre opérationnel de réception et de régulation des urgences sanitaires et sociales, a assuré qu'il n'y avait "pas d'inquiétude particulière" pour l'instant.

Depuis l'épisode catastrophique de 2003, qui avait causé la mort de 19.000 personnes, les pouvoirs publics français ont établi un plan canicule en quatre niveaux.

A partir du niveau 3 (température supérieure à 34 et qui ne descend pas au-dessous de 20 la nuit trois jours de suite), une série de mesures est prévue, comprenant notamment la visite à domicile des personnes âgées ou handicapées, pour s'assurer qu'elles vont bien.

Mercredi 1 Juillet 2015 - 12:40





Nouveau commentaire :
Twitter