Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Une porte de la mosquée de Marmande souillée de tags racistes


Lundi 29 Novembre 2010 modifié le Lundi 29 Novembre 2010 - 10:54

Des inscriptions racistes ont été découvertes sur le lieu de culte de Maemande. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a fait part, dimanche, de sa « profonde indignation »




Une porte de la mosquée de Marmande souillée de tags racistes
Samedi matin, l'un des membres du lieu de culte, venu prier, a découvert des inscriptions sur la porte qui mène à la salle réservée aux femmes. Des insultes, une croix gammée, des sigles nazis et autres graffitis à caractère raciste souillaient les deux battants de la porte.

Les mots "Porc!", "Patriote", les lettres "FN" ainsi qu'une croix celtique ont été peintes en blanc auprès d'une croix gammée et de l'inscription "SS" sur la porte d'entrée de la salle de prière des femmes.

Le président de l'assiciation qui gère la mosquée Al Qods, Ahmed Chahdi, ne comprend pas ces agissements. « Nous sommes une communauté discrète. Nous avons même un grand parking pour ne pas gêner les trottoirs au moment des prières. Nous ouvrons les portes régulièrement, nous accueillons les écoles, nous avons des relations de partenaire avec le lycée, la mairie. Regardez nos murs ! Ils sont crépis de la même façon que les maisons voisines pour justement nous fondre au mieux dans le paysage. Alors pourquoi nous attaquer ? »

Plusieurs soutiens se sont manifestés suite à cette découverte, notamment la municipalité qui, par les voix du maire Gérard Gouzes et de son premier adjoint Jean Guérard, a condamné avec la plus grande fermeté ces actes. Le sous-préfet Ghyslain Chatel s'est rendu sur place en début d'après-midi, exprimant à son tour, son indignation.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a "fermement" condamné dimanche les inscriptions racistes découvertes la veille sur l'une des portes de la mosquée de Marmande (Lot-et-Garonne) et réclamé "une mission d'information parlementaire pour mieux lutter contre ces actes".

Dans un communiqué, le CFCM a condamné "avec la plus grande fermeté (ces) inscriptions racistes et xénophobes" et fait part de sa "profonde indignation face à la violence et à la haine de cette agression qui a visé une fois de plus un lieu de prière et de recueillement".

Il a réitéré sa "demande de mise en place d'une mission d'information parlementaire pour mieux lutter contre ces actes qui menacent la cohésion nationale et le vivre-ensemble" et "portent atteinte à la sérénité de la pratique religieuse dans notre pays".

"Le CFCM appelle les autorités publiques à prendre toutes les dispositions nécessaires pour (y) mettre fin".

Il "exprime toute sa solidarité aux fidèles de la mosquée de Marmande et appelle les musulmans de France à la vigilance face à ces provocations méprisables, en les affrontant avec la plus grande sérénité".



Lundi 29 Novembre 2010 - 10:41





Nouveau commentaire :
Twitter