Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Une grande quantité d'armes saisie en Tunisie à la frontière libyenne


Vendredi 6 Mars 2015 modifié le Vendredi 6 Mars 2015 - 17:55

Les forces de l'ordre tunisiennes ont découvert à la frontière avec la Libye une cache contenant une importante quantité d'armes de type RPG et Kalachnikov, a indiqué vendredi le ministère de l'Intérieur.




Une grande quantité d'armes saisie en Tunisie à la frontière libyenne
La garde nationale a arrêté deux véhicules dans la région frontalière de Ben Guerdane (sud-est) dans lesquels elle a découvert trois fusils d'assaut puis "une traque" l'a amenée vers une cache contenant "une grande quantité d'armes de type kalachnikov, roquettes RPG, grenades et munitions", a affirmé le porte-parole Mohamed Ali Aroui sur la page Facebook du ministère.

D'après lui, les armes "étaient destinées aux régions montagneuses" de Tunisie, à la frontière avec l'Algérie, où les forces armées tentent depuis plus de deux ans de démanteler un maquis jihadiste.

M. Aroui était injoignable vendredi matin.

Un responsable à la garde nationale à Ben Guerdane, interrogé par l'AFP, a indiqué sous couvert de l'anonymat que les armes proviendraient de Libye et étaient cachées dans une grotte.

C'est un trafiquant tunisien, interpellé après que son véhicule s'était ensablé, qui a conduit les forces de l'ordre vers ce dépôt, selon lui.

La frontière libyenne est un haut lieu de trafics en tous genres, notamment de carburant, de produits manufacturés et alimentaires. Mais le chaos dans lequel est plongé la Libye depuis le conflit qui a conduit à la chute du régime de Kadhafi a favorisé la contrebande d'armes le long de la poreuse frontière avec la Tunisie et l'Algérie.

Le conflit entre milices libyennes et l'émergence du groupe jihadiste Etat islamique cette année en Libye inquiète les autorités tunisiennes qui craignent de voir le conflit s'étendre.

"Le terrorisme se nourrit de la contrebande et la contrebande cohabite avec le terrorisme", a martelé cette semaine le ministre de l'Intérieur Naja Gharsalli, "cela doit prendre fin".
Vendredi 6 Mars 2015 - 12:55

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter