Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Une fillette espagnole d'origine marocaine séquestrée sept mois en Amazonie


Mercredi 12 Mars 2014 modifié le Mercredi 12 Mars 2014 - 19:42

Une enfant de neuf ans a été retrouvée saine et sauve par les autorités boliviennes et la garde civile espagnole après sept mois de captivité dans un lieu très isolé de l'Amazonie.




En août dernier, la fillette d'origine marocaine résidant à Barcelone (L'Hospitalet de Llobregat) avait été autorisée par ses parents à quitter l'Espagne pour des vacances dans le pays natal de leur voisin, un ami bolivien.

Mais plusieurs jours après l'atterrisage de leur avion en Bolivie, l'homme et l'enfant n'avaient toujours pas donné signe de vie. Pris de panique, les parents ont contacté la police locale pour signaler la disparition de leur fillette en compagnie du suspect prénommé Grevo Morales.

Une enquête menée sur place et conjointement avec la garde civile espagnole et des policiers catalans a donné lieu à sept mois de recherches intensives dans la zone du lieu que le kidnappeur avait désigné comme leur futur lieu de villégiature. Mais aucune trace de l'enfant n'était en vue malgré ce quadrillage des villes et villages.

C'est finalement un ratissage approfondi de la partie bolivienne de l'Amazonie qui a fini par porter ses fruits. L'homme séquestrait en fait l'enfant dans un lieu très reculé de la forêt tropicale, à Cochabamba, là où il pensait que personne ne les retrouverait jamais. Dans cet endroit, quasiment impraticable en voiture, les habitants vivent dans des cabanes de fortune et sont totalement coupés du monde.

Par bonheur, l'enfant est en bonne santé mais on ignore la nature de ses conditions de détention, notamment si elle a subi les assauts sexuels de son ravisseur. Les circonstances précises de son enlèvement et de l'accord de ses parents pour les prétendues vacances laissent poser nombre de questions qui n'ont pour l'heure pas été élucidées. Le kidnappeur bolivien a été arrêté. La police a assuré qu'elle fournirait bientôt les éclaircissements nécessaires sur l'affaire tout en ajoutant que ce dénouement heureux n'aurait pu avoir lieu sans la parfaite collaboration diplomatique, judiciaire et policière des deux pays.
Mercredi 12 Mars 2014 - 17:12





Nouveau commentaire :
Twitter