Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Une émission sur «RMC» vante le climat propice au tourisme qui règne au Maroc


Mercredi 30 Août 2017 modifié le Jeudi 31 Août 2017 - 14:48

Les participants à une émission consacrée, mercredi, par Radio Monte-Carlo (RMC) au tourisme dans les pays arabes et musulmans dans une conjoncture marquée par l'insécurité et le risque terroriste, se sont accordés à vanter le climat de sécurité dans lequel baigne le Maroc et la confiance qu’il inspire pour le visiteur étranger.




Le journaliste et chroniqueur Eric Brunet
Le journaliste et chroniqueur Eric Brunet
Au cours de cette émission, animée par le journaliste et chroniqueur Eric Brunet, le Maroc a été également magnifié pour les importantes structures d’accueil dont il dispose, la qualité du service fourni et l’hospitalité chaleureuse de sa population.

Un habitué de la ville d’Agadir contacté par cette émission, qui a cédé la parole à des chroniqueurs ainsi qu’à des professionnels dont à un représentant de tours opérateurs français et une représentante de l’Office tunisien du tourisme en France, a assuré s’être toujours senti en sécurité lors de ses séjours répétés au Maroc, saluant en particulier les mesures rassurantes instaurées par les autorités pour renforcer la confiance chez le visiteur étranger.

Il n’y a pas plus de risque au Maroc que dans n’importe quel autre pays, a-t-il affirmé à l’instar d’un autre témoin de Marrakech qui a souligné, lui aussi, que le Maroc constitue une destination touristique beaucoup plus sûre que certaines autres même en Europe.


Les participants à l’émission «Radio Brunet», qui a associé des auditeurs au débat, ont fait remarquer que les touristes qui se rendent au Maroc en reviennent très satisfaits et enthousiastes. Certains s’y sentent même plus en sécurité que dans certaines villes européennes, ont-ils indiqué. Tout en observant que le risque zéro n’existe nulle part, les participants à l’émission ont estimé que certaines villes européennes sont plus exposées à ce fléau que leurs pairs dans les pays arabes et musulmans, notamment du Maghreb.

La représentante de l’Office tunisien du tourisme en France, qui a participé à cette émission retransmise sur Facebook, s’est réjouie, dans ce cadre, de la reprise enregistrée en 2017 par le tourisme en Tunisie après l’effondrement enregistré à la suite des attentats qu’a connus le pays lors des dernières années. Cette reprise a atteint quelque 50 % cet été, s’est-elle félicitée.
Mercredi 30 Août 2017 - 21:57





Nouveau commentaire :
Twitter