Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Une école israélienne pour former les leaders marocains de demain


Mardi 22 Octobre 2013 modifié le Mardi 22 Octobre 2013 - 09:51

Un nouveau lycée israélien va accueillir plus de 100 élèves parmi lesquels des ressortissants marocains musulmans.




Une école israélienne pour former les leaders marocains de demain
Un nouveau lycée israélien s'apprête à ouvrir ses portes pour accueillir plus de 100 élèves parmi lesquels des ressortissants marocains, rapporte Al Massae daté de mardi 22 octobre, en citant le journal israélien Haaretz. "La première étape du cursus scolaire consiste en l'apprentissage des langues avant d'entamer un enseignement visant à faire de ces étudiants des futurs dirigeants dans leur pays", lit-on sur Al Massae.

L'école aspire, selon les mêmes sources, à "augmenter le nombre des étudiants originaires" de pays arabes à travers une contribution du ministère israélien de l'Education nationale sachant que, selon le journal, ce département organise habituellement des colonies de vacances qui suscitent un grand engouement chez les Marocains".

Les frais s'élèvent à 35.000 dollars

Toujours selon Al Massae, "80% des élèves inscrits sont originaires de pays arabo-musulmans alors que les 20% restants sont formés d'élèves israéliens". "Les frais de scolarité s'élèvent à 35.000 dollars par an pour les élèves provenant des pays arabes, tandis que les élèves juifs paient plus cher", selon Al Massae et toujours en référence au quotidien israélien. Et d'ajouter, en citant le journal israélien Yediot Aharonot, qu'un ensemble d'étudiants marocains de confession juive ont rejoint l'Institut israélien de technologie Life, les autorités sécuritaires israéliennes refusant d'estampiller leurs passeports aux postes frontaliers afin qu'ils puissent circuler librement entre le Maroc et Israël. La plupart d'entre eux préfèrent, à la fin de leurs études, s'installer en Israël pour y travailler, précise Al Massae. Selon le journal marocain, ces informations ont été publiées au moment où des groupes parlementaires marocains ont soutenu un projet de loi criminalisant la normalisation des rapports avec Israël.
Mardi 22 Octobre 2013 - 09:47

Source Le 360




Nouveau commentaire :
Twitter