Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Une circulaire pour les droits des non-musulmans de Turquie


Par Zaman


S’inscrivant dans la politique d’ouverture démocratique du gouvernement, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan vient de promulguer un décret en faveur des communautés non musulmanes de Turquie, afin que celles-ci puissent maintenir et pratiquer leur propre identité et culture.




Une circulaire pour les droits des non-musulmans de Turquie
La circulaire indique que "les citoyens turcs membres des minorités non-musulmanes vivant en Turquie" ont le droit, comme tous les citoyens turcs, de "vivre et de perpétrer leur propre identité et culture, en plus de l'identité et de la culture nationale dont ils sont une partie inséparable". La circulaire précise que ce droit s'inscrit "dans le cadre du principe d’égalité que garantit la Constitution".

Le Premier ministre juge dans ce texte qu'il est très important que l'on fasse sentir à ces citoyens qu'ils représentent une partie de la nation turque. Il faudra donc qu'ils ne rencontrent pas de difficultés dans leurs actions et procédures d'Etat et que leurs droits soient respectés. La circulaire poursuit ainsi : "on constate que, malgré les mesures prises concernant les minorités non-musulmanes vivant dans notre pays, dans le cadre des travaux de démocratisation poursuivis ces dernières années, tous les problèmes sur ces questions n'ont pas été résolues, suite à des difficultés d'application [des règlements]".

La difficile question de l’application du décret

La circulaire demande donc que les efforts nécessaires soient mis en œuvre pour la protection et l'entretien des cimetières non-musulmans dont s'occupent les municipalités, que les décisions de justice favorables aux fondations des communautés non-musulmanes soient appliquées dans les bureaux des registres des titres de propriétés, qu'on prévienne tous griefs dans les actes concernant les honoraires de concession. Il est également demandé que les dirigeants des communautés non-musulmanes, qui sont des citoyens de la République turque, soient inclus dans les protocoles de ces actes, à la place convenant à leurs positions.

Par ailleurs, la circulaire exige que les dispositions législatives soient immédiatement prises pour lutter contre les publications incitant à la haine et à l'animosité à l'encontre des communautés non-musulmanes. Le texte conclut en exigeant que soient prises "les mesures nécessaires pour que les institutions concernées prennent soin d’éliminer entièrement les problèmes éventuels qui pourraient découler de cette mise en application".
Samedi 22 Mai 2010 - 02:17



Samedi 22 Mai 2010 modifié le Samedi 22 Mai 2010 - 10:32

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens