Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Une cellule terroriste affiliée à l'Etat Islamique" démantelée au Maroc


Vendredi 26 Mai 2017 modifié le Vendredi 26 Mai 2017 - 19:01

Le Bureau central d'investigations judicaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national (DST) a procédé, vendredi, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à l’organisation dite ''Etat Islamique'', composée de quatre membres s’activant à Bni Bouifrour, Bni Nsar (Province de Nador), Driouch et Martil.




Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, les investigations menées ont révélé que les membres de cette cellule, qui ont adhéré aux opérations de propagande des actes barbares commis par le groupe '’Daesh’’ en dehors de ses zones d’influence, avaient acquis, à travers leurs contacts avec des combattants sur la scène syro-irakienne, des compétences en matière de fabrication de bombes artisanales.

Le suivi sécuritaire a confirmé que les membres de cette cellule planifiaient de mener des opérations terroristes dans le Royaume, au moyen d'explosifs, contre des établissements sensibles et touristiques en vue de faire le plus grand nombre de victimes, et de commettre des assassinats suivant le modus operandi sanguinaire de ‘’Daesh’’, indique le communiqué.

Le démantèlement de cette cellule, précise la même source, intervient dans un contexte marqué par la recrudescence des opérations terroristes au niveau international et de la menace terroriste guettant notre pays notamment après que les forces de la coalition internationale ont resserré l’étau autour de l’organisation dite ‘’Etat Islamique’’ dans ses bastions sur la scène syro-irakienne, ce qui a contraint ce groupe à adopter une nouvelle stratégie allant dans le sens de l’intensification des attaques en dehors des régions sous son influence et la création de nouvelles zones de tension.

Cette opération a permis la saisie de matériels et d’équipements électroniques, des cartouches, des documents incitant à la violence et des croquis reproduisant l’étendard de ‘’Daesh’’, selon le communiqué.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la menace terroriste ciblant la sécurité du Royaume, indique la même source ajoutant que les mis en cause seront déférés devant la justice une fois achevée l’enquête en cours sous la supervision du parquet.
Vendredi 26 Mai 2017 - 16:16





Nouveau commentaire :
Twitter