Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Une Saoudienne en prison pour avoir plaidé la cause des femmes au volant


Samedi 28 Mai 2011 modifié le Samedi 28 Mai 2011 - 11:48




Une Saoudienne en prison pour avoir plaidé la cause des femmes au volant
Au royaume de l’obscurantisme religieux, il ne fait pas bon avoir l’âme partisane lorsque l’on appartient au sexe faible, surtout quand on s’attelle à desserrer un carcan d’interdits qui emprisonne la gent féminine.

Une femme au volant ? Inconcevable en Arabie Saoudite, qui ne badine pas avec une liberté de se mouvoir inaccessible aux femmes, à l’instar de Manal al-Charif, une amazone Saoudienne de 32 ans, purement et simplement interpellée pour avoir « incité les femmes à conduire » en postant une vidéo d’elle au volant sur Youtube.

Consultante en sécurité informatique, la conductrice aventureuse par qui le scandale est arrivé se heurte à un dialogue de sourds, arguant d’un « acte militant » alors que les autorités drapées dans leur indignation y voient une provocation hautement répréhensible, méritant la détention pour « une période de cinq jours pour les besoins de l’enquête », comme l’a indiqué son avocat.

Arrêtée à l’aube à son domicile, la jeune femme paye le prix fort d’une campagne de mobilisation très dérangeante, car démystifiant le discours officiel qui prive la femme d’une liberté individuelle fondamentale. « Aucune loi en islam n’interdit aux femmes de conduire » explique-t-elle dans son clip, tout en soulignant que cette interdiction est uniquement due à des facteurs sociaux dans le royaume ultraconservateur. Elle raconte les « humiliations quotidiennes » des femmes dans son pays, forcées d’attendre le bon vouloir d’un homme de leur famille ou d’un chauffeur de taxi pour les déplacements urgents, quand elles n’ont pas les moyens de se payer un chauffeur.

Alors que les réseaux sociaux font bloc derrière Manal al-Charif, se tournant vers le Roi Abdallah pour obtenir sa relaxe, et qu’une association pour le droit des femmes a appelé à une action coup de poing le 17 juin prochain - un défilé de saoudiennes au volant - son avocat a estimé que le fait d’inciter les femmes à conduire « ne constitue pas un délit », espérant qu’elle serait uniquement reconnue coupable d’avoir pris le volant sans avoir de permis de conduire saoudien.

Niées en tant qu’électrices, infantilisées, infériorisées, mises sous tutelles, la mixité prohibée, le sort des femmes saoudiennes n’est certes pas enviable, même si des femmes audacieuses et engagées émergent et se fédèrent pour bousculer un ordre établi d’un autre âge, soutenues en cela par l’organisation Human Rihts Watch qui a interpellé l’opulent monarque du rigorisme : « Le roi Abdallah devrait mettre fin au statut de paria dans la communauté internationale de l’Arabie saoudite, seul pays à interdire aux femmes de conduire », a déclaré l’organisation, appelant le souverain à suivre l’exemple de ses prédécesseurs qui ont « permis l’accès des filles à l’éducation ».


Samedi 28 Mai 2011 - 11:38

Source : Oumma





1.Posté par abu Adam le 29/05/2011 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjours,

Il est toujours aussi dommage de lire des textes entaché de préjugé concernant l'arabie saoudite décrit comme un pays vivant sur un système "datant d'un autre age" voulant par cela discrédité l'islam, pourtant l'Arabie Saoudite est l'un des pays les plus modernes au monde, étonnant n'est ce pas ?

votre texte il se resume à : Arabie Saoudite = pas de liberté pour la femme, emprisonnement etc.... Il suffit de voir ce que vous écriviez ici :

"Niées en tant qu’électrices, infantilisées, infériorisées, mises sous tutelles, la mixité prohibée, le sort des femmes saoudiennes n’est certes pas enviable, même si des femmes audacieuses et engagées émergent et se fédèrent pour bousculer un ordre établi d’un autre âge,"

C'est comme si l'interdiction de la mixité, le faite que la femme à un tuteur etc.. impliquait que le sort de ces femmes n'étaient pas enviables.

Vous devez comprendre l'Arabie Saoudite est un pays régit par l'islam, le pays tourne autours de la religion. La mixité en islam est interdite étant donner que l'islam met une protection et une barrière à tout ce qui peut mener à l'adultère, vous n'êtes pas censé ignorer le nombre d'homme qui ont tromper leurs femmes du a des connaissance au travail ou au bureau etc.. et vice versa pour les femmes, il ne me semble pas ici utile de vous cité des exemples étant donné que cela est prouvé par la vie de tout les jours. C'est d'ailleurs un des facteurs de divorces.

Vous pourrez me dire qu'en france tromper sa femme n'est pas un délit, ceci est le point de vue de la france et de l'europe en génral, mais vous devez comprendre une fois pour toute que le monde n'est pas régit par la démocratie et que tout le monde ne pense pas comme vous.

L'Arabie Saoudite est régit par l'islam depuis plus de 1400 ans, cela ne date pas d'hier, l'islam préserve dans ce pays depuis plus de 1400 ans les droits des gens et des femmes y compris. Avez vous déjà voyager en Arabie Saoudite ?

Ici la mixité est interdite, cela préserve l'honneur de tout un chacun y compris des femmes, c'est pourquoi en Arabie Saoudite si vous entrez dans un restaurant ou un fast food comme ( Mc Donald, KFC, Hardies, burger king etc...) vous trouverez toujours un coin famille ou chaque couple est isolé, effectivement cela n'éxiste pas ou pratiquement pas dans un pays comme la france. Est-ce finalement un mal ? je ne le pense pas.

Ceci était pour répondre a votre propos concernant la mixité, comme si l'interdiction de celle-ci lèsait en quoi que ce soit les femmes, ce qui est infondé dans la réalité, bien au contraire les maux en découlant sont connus chaque jours.

Quand à votre propos sur la tutelle des femmes, encore une fois dire qu'elle lèse les femmes est faux, en islam la femme à un tuteur qui peut être son père, son frère etc... si il est vrai que le mariage ne peut etre valide qu'avec l'accord de celui ci il faut aussi savoir que le tuteur n'a pas le DROIT de refuser un prétendant qui est droit dans sa religion et son comportement quand à la femme elle a toujours le droit d'accepter ou non se pretendant, les mariages forcé sont contrairement à une idée vehiculé par les medias interdit en islam.

Aussi si la femme voyage elle doit voyager avec son tuteur (père, frère etc..) ceci afin de la preserver, est ce finanelement un mal ? je ne le pense pas. Je sais qu'en france une femme peut aller avec n'importe qui quand elle le desire, souvent balloter malheureusement d'un homme à un autre, je ne pense pas cela soit quelque chose d'enviable au point de critiquer le tutorat en islam.

Quand au faite que la femme ne puisse pas conduire en Arabie Saoudite, je ne connais pas le point de vue islamique sur cette question, mais à supposer qu'en islam rien ne s'y oppose il resterait encore à voir les raisons qu'à émit l'arabie Saoudite pour l'interdire au femme, il est en effet possible que cela soit afin de prévention afin de preserver les femmes.

Dans le sens ou si une femme tombe en panne sur une autoroute le soir il n'est jamais exclu qu elle soit victime d'agression, combien de fois cela est il arrivé en europe ?

Une autre question est aussi à soulever, l'Arabie Saoudite n'est pas un pays comme la France, je suis d'ailleurs presque sure que les femmes en France n'ont pas atteint le niveau de vie dont les femmes jouissent en Arabie Saoudite dans le sens ou beaucoup d'entre elles vivent dans de grande villa, maison etc.. que leurs maris les conduisent là ou elles ont besoin et a defaut leurs frères, leurs fils etc.. voir leurs chauffeurs.

Les femmes ici possèdent tous ce qu elle ont besoin, bien plus qu en France d'ailleurs, le temps de loisirs des femmes saoudienne est d'ailleurs bien plus grand qu en france dans le sens ou celle-ci ne travail pas, c est au mari de subvenirs à leurs besoin comme le prescrit l'islam, alors qu en france la femme se lève à 7h du matin pour finir une journée extenué qui l'aide simplement à terminer sa fin de mois.

Egalement en islam lors du mariage il faut donner une dot à l'épouse, en Arabie Saoudite elle atteint 30000 ryal, 50000 ryal (6000 euro, 10000 euro) etc.. cela peut également etre beaucoup moins car l'islam encourage à ce que la dote ne soit pas élevé ( exemple un musulman peut donner meme 10 euro comme dote ), je voulais juste précisé la situation en arabie saoudite pour vous dire des droits dont jouisse les femmes ici.

Donc est ce qu au final privé la femme en Arabie Saoudite de conduire est ce vraiment la lésé dans ses droits ? cela resterait encore à prouvé.

Sachez également que contrairement à l'idée véhiculé, les femmes ici vivent très bien et qu elles sont libre, tout est mis à leurs disposition, boutique, parc d'attraction reservé au femme, parc près de la mer, etc...les femmes disposent de tellement de chose, malheureusement en europe ont prend comme critère de liberté de la femme que celle-ci puisse se dénudé comme elle le veut, qu elle sorte en boite de nuit, qu elle puisse avoir des rapports avec n'importe qui voir meme des femmes, qu elle puisse travailler autant qu'un homme et donc délaissé sa vraie vie de mère et de famille, hors ceci n'est pas un critère de liberté, je pense que tout cela au final ne fait que lèsé la femme et n'a fait que l'asservir aux hommes qui en profite.

Ici en Arabie Saoudite les couples marié sortent en famille le soir dans les parcs, fond des pic nique, vont à la mer, les couples font du bateau etc... tout les loisirs éxistent dans ce pays, la femme n'est pas bridé contrairement aux idées reçues.

ce n'est pas parcequ une femme à lancé une video sur youtube au volant de sa voiture qu il faudrait généralisé cela à toute les femmes de ce pays. C'est simplement pour ma part un acte marginal exploité par les médias et pro laique afin de déstabilisé ce pays qui n'a pas de pareille dans le monde tant en matière de moeurs que de modernité tout simplement.

En conclusion, dire que les femmes en Arabie Saoudite sont lèsé en prenant comme argument ce qu vous avez avancé semble légé, encore faudrait il prouvé que la mixité soit réellement un progrès dans le droit des femmes contenu des dégats que la mixité engendre, encore faudrait il prouvé que le tutorat lèse les femmes, que le femme qu une femme ne pose pas ses mains au volant la lèse etc.. rassurer vous de nombreuses femme ici n'ont pas envie de conduire et sont satisfait de leurs mode de vie qui n'a pour ma part pas d'égal dans le monde.

Je pense que la france devrait plutot regarder d'abord les problemes de sa société avant de de regarder en Arabie Saoudite ce qui pourrait sembler être des prétendu problemes.

La france devrait plutot s'occuper de la prostitution qui sévit, du nombre de femme afficher sur des publicité comme de vulgaire objets, du nombre de viols qui sévit dans le pays et des cause y menant, du nombre de femme qui sont mise de coté parceque leurs physique ne plait pas, du sort des femmes lorsqu elle vieillisse, en effet en europe plus la femme vieillit moins elle gagne en respect, c'est tout le contraire en Arabie Saoudite et en islam en général, plus la femme vieillis plus elle gagne en respect.

Je pense que tout cela constitue une vraie injustice envers les femmes, et que cela la lèse vraiment, touche à sa dignité, et que la france devrait y remedié serieusement et que l'Arabie Saoudite est bien plus avancé sur le droits des femmes que l'est le monde en général.

Sacher également que je n'idéalise pas le pays, le pays n'est pas parfait et aucun pays ne l'est, il y a des choses qui sont contraire à l'islam et l'Arabie Saoudite à encore des efforts à faire, mais dans l'ensemble cela reste pour moi le meilleurs pays tant au niveau de la sécurité, des moeurs et de la modernité.

bonne journée à vous

Nouveau commentaire :
Twitter