Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un soutien de 5 millions d'euros de l'UE à la mission de l'UA dans les pays touchés par l'Ebola


Jeudi 11 Septembre 2014 modifié le Jeudi 11 Septembre 2014 - 08:25

La Commission européenne versera 5 millions d'euros à la mission civile et militaire qui sera dépêchée par l'Union africaine (UA) dans les pays touchés par l'Ebola en Afrique de l'Ouest.




La délégation de l'UE auprès de l'UA a indiqué que sur cette somme, 2 millions d'euros proviennent du Fonds créé par l'UE pour la lutte contre le virus Ebola et les 3 autres millions seront fournis par le programme d'appui technique de l'UE à l'Union africaine.

Un communiqué de la délégation se félicite de cette nouvelle mission de l'Union africaine, soulignant que ce financement "fait partie de la contribution de l'UE à une forte réponse internationale coordonnée".

La Commission européenne avait promis un soutien total de 147 millions de dollars aux pays touchés par le virus Ebola, dont la Guinée, Sierra Leone, Liberia et Nigeria.

L'UA avait décidé la semaine dernière le déploiement "immédiat" d'une mission médicale dans les pays touchés par l'épidémie de l'Ebola, ainsi que le personnel militaire nécessaire à sa protection.

Le Conseil de paix de sécurité (CPS) a invité la communauté internationale "à apporter le soutien nécessaire au déploiement de la Mission de l'UA contre la fièvre Ebola", soulignant la nécessité d'accorder "une attention particulière" à l'impact de l'épidémie sur le processus de reconstruction post-conflit et le développement socio-économique dans les pays affectés.

Cette mission, dont le siège sera établi au Libéria, est prévue pour durer six mois.

Dotée d'un effectif civil et militaire de 100 membres, la mission fournira des conseils pour les structures de coordination de la lutte contre l'Ebola dans les pays touchés ainsi qu'un soutien médical aux autorités locales engagées dans cet effort.

La mission appuiera également la mise en place des institutions et des conditions favorables pour le contrôle et l'éradication du virus Ebola, ainsi que la liaison avec les acteurs humanitaires et une aide aux centres isolés et mis en quarantaine, selon l'UA.
Jeudi 11 Septembre 2014 - 08:25





Nouveau commentaire :
Twitter