Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Un professeur d'un lycée de Bordeaux roué de coups par un élève à l'issue d'un désaccord sur le contenu d'un cours sur le Maroc


Jeudi 13 Septembre 2012 modifié le Vendredi 14 Septembre 2012 - 12:12

Une rentrée scolaire sous le signe de la violence. Un professeur d'un lycée professionnel de Bordeaux a été roué de coups mardi après-midi par un de ses élèves, âgé de 18 ans, à l'issue d'un désaccord sur le contenu d'un cours évoquant le système politique du Maroc, pays d'origine de l'élève. Cet incident est survenu au lendemain d'un incident survenu près de Poitiers. Une enseignante d'histoire et géographie d'un collège de Buxerolles avait été giflée en présence des élèves par la mère d'un collégien de quatrième, pour une remarque dans son cahier de correspondance, provoquant "la plus vive indignation" du ministère de l'Education nationale.




Un professeur d'un lycée de Bordeaux roué de coups par un élève à l'issue d'un désaccord sur le contenu d'un cours sur le Maroc
Selon le proviseur du lycée professionnel Trégey de Bordeaux, Dominique Margueritat, le différend s'est présenté pendant un cours au cours duquel le débat a porté sur le "modèle politique du pays d'origine de l'élève, le Maroc".

"L'élève voulait approfondir cette question, le professeur, jeune et expérimenté, a refusé et il lui a demandé d'arrêter en lui disant que s'il continuait, il appellerait son père. Ce qui a mis l'élève en colère, ce n'est pas une question de laïcité ou d'islam", a assuré le proviseur.

Selon une source proche de l'enquête en revanche, élève et enseignant auraient divergé sur "certaines personnalités du monde arabe".

Le ton est très vite monté et l'élève s'en est pris, dans un premier temps, au mobilier de la classe. Les autres élèves ont alors été évacués et le lycéen a été convoqué chez le conseiller principal d'éducation.

Convoqué devant le conseiller principal d'éducation, l'élève, dont les parents ont été prévenus, s'est à nouveau énervé, a renversé le mobilier et menacé de tout casser.

Il s'est ensuite jeté sur son professeur dans le couloir de l'établissement. L'enseignant a été bousculé et a reçu plusieurs gifles, un coup de poing et un coup de tête. Une surveillante qui a tenté de s'interposer a reçu un coup dans une épaule.

La police appelée par le proviseur a interpellé le lycéen dans la cour de l'établissement et l'a placé en garde à vue. Il sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour "violences sur personnes chargées d'une mission de service public".

Mercredi, une enseignante d'histoire et géographie du collège Jules-Verne de Buxerolles, près de Poitiers, a été agressée par la mère d'un élève. La mère a pénétré dans l'établissement et s'est présentée dans la salle de classe, en présence d'élèves, pour demander des comptes à la prof au sujet d'une appréciation portée sur le cahier, concernant un travail non fait et l'oubli de livres et cahiers de classe. Elle a été interpellée et placée en garde à vue.

Ses collègues, ont cessé le travail, faisant jouer leur droit de retrait. Ils étaient réunis jeudi matin pour décider des réponses à apporter à cet acte.

Dans un communiqué, le ministre Vincent Peillon a estimé mercredi soir que "de tels comportements inqualifiables n'ont pas leur place dans l'enceinte de l'école de la République et demande que la plus grande fermeté soit appliquée à l'encontre de leurs auteurs".

Jeudi 13 Septembre 2012 - 21:22

Avec RTL




Nouveau commentaire :
Twitter