Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Un pédiatre accusé de pratiquer le « waterboarding » sur sa fille


Samedi 11 Août 2012 modifié le Samedi 11 Août 2012 - 12:21

Un pédiatre arrêté pour avoir pratiqué le « waterboarding » sur sa fille de 11 ans.




Un pédiatre accusé de pratiquer le « waterboarding » sur sa fille
La pratique du « waterboarding », une méthode de torture par l’eau utilisée couramment par la CIA dans la lutte contre le terrorisme, et qui a été interdite officiellement par Barack Obama en 2009, a été découverte dans l’Etat du Delaware.

Melvin Morse, un pédiatre spécialisé dans les expériences de mort imminente aux Etats-Unis, est accusé d’avoir pratiqué le « waterboarding » sur sa fille de 11 ans.

Le père a été arrêté par la police, suite à la plainte de la petite fille. L’affaire a éclaté après l’arrestation du père accusé d’avoir saisi sa fille de 11 ans par les chevilles et de l’avoir trainé ainsi dans la maison. Melvin Morse avait été remis en liberté sous caution.

La petite fille a prétendu que pour la punir, son père tenait sa tête sous le robinet afin que l’eau entre par son nez, provoquant une suffocation. Son père lui a également expliqué que durant cette punition, le cerveau peut rester pendant 5 minutes sans être endommagé.

La mère de l’enfant a aussi été arrêté pour n’avoir pas réagit alors qu’elle était témoin de cette torture infligée à sa fille. Cependant, elle a été remise en liberté par la suite.

Les parents sont interdits de voir leurs deux enfants de 11 et 6 ans, qui sont sous la protection des services de l’enfance.

Melvin Morse, qui est âgé de 58 ans, a publié de nombreux ouvrages relatifs aux expériences de morts imminentes chez les enfants. Il dispose également d’un site internet où il publie ses articles. Morse expliquait qu’il s’était focalisé sur la recherche de la noyade dans l’eau, après avoir reçu une enfant qui avait échappé à une noyade dans une piscine.
Samedi 11 Août 2012 - 11:22





Nouveau commentaire :
Twitter