Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un organisme algérien condamne "l'ingérence immorale" de la France en Libye


Dimanche 18 Septembre 2011 modifié le Dimanche 18 Septembre 2011 - 21:53




Farouk Ksentini, président de  Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'Homme (CNCPPDH)
Farouk Ksentini, président de Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'Homme (CNCPPDH)
Une organisation algérienne de défense des droits de l'homme, proche du pouvoir, a condamné dimanche "l'ingérence immorale" de la France en Libye, dans un communiqué, cité par l'agence de presse algérienne APS.

"L'ingérence française en Libye contre le colonel Kadhafi et son régime est condamnable et immorale" (...) surtout sous "le prétexte de la démocratie contre la dictature et celui de la liberté contre l'arbitraire", a affirmé la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l'homme en Algérie (CNCPPDH).

Cet organisme dénonce ces "prétextes" comme "inexacts et mensongers lorsque l'on sait la détermination avec laquelle la France continue à combattre la liberté des peuples comme en Palestine et au Sahara occidental".

Le président français Nicolas Sarkozy a été le fer de lance de l'opération internationale en Libye menée depuis mars dernier.

La CNCPPDH affirme encore que "la France se comporte comme un Etat de droite et non pas comme un Etat de Droit comme s'emploient à le faire croire certains officiels" et que "cette réalité incontournable" détermine "toute la politique africaine et moyen-orientale" de Paris.

"Il a été mené en Libye, par le fer et par le feu, une opération politique et commerciale qui n'a strictement rien à voir avec la démocratie et la délivrance humanitaire", poursuit cette organisation.

L'Algérie a accueilli fin août "pour des raisons humanitaires" trois enfants de Kadhafi, sa fille Aïcha, ses fils Mohamed et Hannibal et sa seconde épouse Safia.

Dimanche 18 Septembre 2011 - 21:40

(Avec AFP)





1.Posté par ABDOU le 18/09/2011 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alors la c est le comble se sont les sanguinaires qui parlent des droits de l homme c est prrrrrrrrrrrrrrroooooooooocheeeeeevotre votre tour

2.Posté par MDR le 19/09/2011 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"L'Algérie a accueilli fin août "pour des raisons humanitaires" trois enfants de Kadhafi" ^^

Ils l'ont mauvaise d'être le prochain pays sur la liste des révoltes, ils reçoivent l'équipe des brûleurs de nourrices et ils osent encore souffler leur haleine fétide pour nourrir la méfiance vis à vis des occidentaux.

Farouk Ksentini= HOMME DE PAILLE BOUH


Nouveau commentaire :
Twitter