Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un ministre fouillé à Orly : Alger convoque l'ambassadeur de France


Lundi 19 Octobre 2015 modifié le Lundi 19 Octobre 2015 - 17:47

Le ministère algérien des Affaires étrangères a annoncé dimanche avoir convoqué l'ambassadeur de France à Alger, pour protester contre le traitement «inacceptable» dont a fait l'objet samedi le ministre algérien de la Communication, Hamid Grine, à l'aéroport d'Orly.




Un ministre fouillé à Orly : Alger convoque l'ambassadeur de France
Selon le site TSA, le ministre de la Communication a été «fouillé au corps» et ses bagages «également été passés au scanner malgré ses protestations».

Le quotidien Liberté a pour sa part parlé d'une "fouille intrigante" du ministre. Alors qu'il se trouvait au salon de l'honneur de l’aéroport d'Orly, Hamid Grine s'est vu remettre un message d'un diplomate de son pays lui indiquant que la police aux frontières l'invitait à "+passer à la fouille+", selon le journal.

Malgré un ordre de mission et son passeport diplomatique, ses protestations n'ont pas été entendues par les agents français qui ont fait valoir des "ordres" qu'ils sont "tenus d'exécuter", poursuit Liberté, précisant que la fouille a duré cinq minutes.

Nous sommes attachés à faciliter les démarches et déplacements en France des hautes personnalités étrangères. "Nous travaillons avec le ministère de l'Intérieur et la direction du groupe Aéroports de Paris pour que ce type d'incident particulièrement regrettable ne se reproduise plus", a déclaré lundi lors d'un point de presse le porte-parole du quai d'Orsay , Romain Nadal.

Des précédents

Deux cas similaires ont été récemment enregistrés. Les médias algériens indiquent en effet que Hamid grine est «le troisième ministre algérien a être soumis à un tel traitement». Avant lui, Abdeslam Bouchouareb, ministre de l'Industrie et des Mines et Abdeladjid Tebboune, ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, auraient subi le même sort.


Lundi 19 Octobre 2015 - 12:05





Nouveau commentaire :
Twitter