Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Un deuxième Français "en voie" d'être identifié parmi les bourreaux de l'EI


Mercredi 19 Novembre 2014 modifié le Mercredi 19 Novembre 2014 - 07:32

Un deuxième Français qui apparaît sur une vidéo du groupe Etat islamique parmi les jihadistes qui ont décapité 18 soldats syriens était mercredi "en voie" d'être identifié, alors que les enquêtes sur les autres bourreaux se poursuivent dans plusieurs pays européens et asiatiques.




"Ce qui apparaît, c'est qu'il y avait deux Français, l'un identifié formellement, l'autre en voie de l'être", a déclaré mercredi le président français François Hollande lors d'une conférence de presse à Canberra au côté du Premier ministre australien Tony Abbott.

La justice française avait déjà formellement confirmé la présence, parmi les bourreaux, de Maxime Hauchard, 22 ans. Ce converti à l'islam serait "parti en Syrie en août 2013", avait indiqué le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve au lendemain de la diffusion dimanche d'une vidéo d'exécution, dans laquelle le groupe jihadiste a également revendiqué la décapitation de l'otage américain Peter Kassig, enlevé il y a un an en Syrie.

Parmi les 17 autres combattants apparaissant dans la vidéo à visage découvert, aucun d'entre eux n'a jusqu'à présent été formellement identifié. Certains d'entre eux ont un type occidental ou asiatique.

Un journal belge a fait état de la possible implication d'un Belge parti combattre dans les rangs jihadistes en octobre 2012. Mais cette information n'a pas été confirmée par les autorités.

Le fait de montrer dans la vidéo des hommes à visage découvert est une "manière d'illustrer la composition internationale du groupe", a estimé Aymenn al-Tamimi, membre du Forum Moyen-Orient et expert des groupes jihadistes.



Mercredi 19 Novembre 2014 - 07:31

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter