Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un caporal saoudien échangé contre sept Yéménites (coalition arabe)


Mercredi 9 Mars 2016 modifié le Mercredi 9 Mars 2016 - 10:43

Un caporal saoudien fait prisonnier au Yémen a été échangé contre sept Yéménites, des rebelles chiites présumés, à la faveur d'une accalmie décidée à la frontière, a annoncé mercredi la coalition militaire arabe qui intervient depuis un an au Yémen.




La coalition arabe sous commandement saoudien apporte son soutien au gouvernement yéménite pour lutter contre les rebelles chiites Houthis qui se sont emparés de vastes régions et de la capitale Sanaa. "Le prisonnier saoudien, le caporal Jaber Assad al-Kaabi, a été récupéré et sept Yéménites, capturés sur le théâtre des opérations proche des frontières sud de l'Arabie saoudite, ont été remis" à la partie yéménite, a précisé la coalition dans un communiqué.

Le communiqué ne dit pas explicitement que les prisonniers sont des rebelles mais la coalition arabe est en guerre contre eux. C'est la première fois qu'un tel échange a lieu entre Saoudiens et ces rebelles pro-iraniens. Selon le communiqué, cité par l'agence officielle saoudienne SPA, cet échange a eu lieu à la suite d'une démarche de dignitaires et de chefs de tribus du Yémen visant à "instaurer le calme à la frontière entre l'Arabie saoudite et le Yémen en vue de distribuer de l'aide humanitaire dans les villages yéménites proches du théâtre des opérations". Le commandement de la coalition a indiqué avoir répondu favorablement à cette démarche et envoyé de l'aide humanitaire au Yémen à travers le poste frontalier d'Alb.

Depuis l'intervention de la coalition arabe en mars 2015, le conflit a fait plus de 6.100 morts et provoqué une crise humanitaire. La coalition a déclaré "espérer voir la trêve se maintenir à la frontière, de manière à favoriser une solution politique au Yémen, sous les auspices des Nations unies et conformément à la résolution 2216 du Conseil de sécurité". Les rebelles Houthis ont dépêché une délégation en Arabie saoudite pour négocier une trêve à la frontière, théâtre de fréquents incidents armés depuis fin mars 2015, avaient révélé mardi des sources proches des négociateurs. "Une délégation des Houthis se trouve dans le sud de l'Arabie saoudite pour des pourparlers sur un cessez-le-feu à la frontière", avait indiqué l'une de ces sources, parlant sous couvert de l'anonymat.

Ces pourparlers, inédits depuis le début des opérations militaires saoudiennes, interviennent au moment où l'ONU tente, en vain jusqu'ici, de relancer les pourparlers de paix interyéménites, en panne depuis une première session organisée en Suisse en décembre.
Mercredi 9 Mars 2016 - 10:42

atlasinfo avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter