Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un bébé à l'Elysée : silence, la presse people en parle


Dimanche 12 Juin 2011 modifié le Dimanche 12 Juin 2011 - 00:45




( Dessin Louison )
( Dessin Louison )
Même les plus fins stratèges en communication d’Euro-RSCG n’auraient pas pu imaginer mieux. Après une virée à Walt Disney, un mariage et malgré quelques rumeurs de tromperie, le couple Bruni-Sarkozy vit heureux et va avoir un bébé. Voilà pour le « storytelling ».

Pour ce qui est des hasards du calendrier, force est de constater que le timing est parfait. Un bébé-sarkozy sur la photo en 2012 pour la réélection de papa-président, candidat non encore déclaré à un second mandat, ce serait quand même bien senti.

Pourtant, à l’Elysée, on ne s’est pas empressé de le crier sur tous les toits. Pendant des semaines, les rumeurs ont fleuri sur l’hypothétique grossesse de la première dame de France. Mais personne pour confirmer, ni d’ailleurs pour démentir.

Résultat, l’information s’est peu à peu confirmée d’une façon assez cocasse, sous forme de pseudo-gaffes à répétition. C’est Jean-Pierre Pernault qui s’y colle le premier, le lundi 16 mai au journal de 13 heures, en félicitant Carla Bruni sans pour autant dire pourquoi. Le lendemain, dans la presse étrangère, ce sont les grands-parents qui ne peuvent plus tenir leurs langues. Pal Sarkozy, le père du Président, confie sa joie au journal allemand Bild quand la mère de Carla Bruni livre l’info en Italie à La Stampa. Dans la foulée, Bernadette Chirac en remet une petite couche en laissant échapper que ce bébé est « l’avenir de la France ».

Quelques jours plus tôt, le JDD avait bien essayé de tirer les vers du nez à Franck Louvrier, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, mais celui-ci avait tenté de minimiser l’information : « Pourquoi le dire ? Cela ne sert à rien, vous le verrez. ». Et d’ajouter non sans une certaine ironie : « Il n’est pas question qu’on tombe dans une instrumentalisation d’une façon ou d’une autre. » Ce ne serait donc plus le genre de la maison d’étaler sa vie privée pour mieux capter l’attention des médias ? Pas sûr.

En voulant redresser les barrières qu’il avait lui même abattues entre vie publique et vie privée, le président de la République a gagné la discrétion d’une certaine presse – les titres nationaux ne se sont fendus que de quelques brèves ou entre-filets pour évoquer le ventre arrondi de Carla Bruni au G8 de Deauville. Pour autant, la presse people n’a pas fini de s’en donner à cœur joie en placardant « l’heureux événement » à la Une.

Une famille unie, une future maman rayonnante dans sa robe immaculée lors du sommet du G8 à Deauville… Il n’en fallait pas plus pour mettre un peu de féerie et de glamour en pleine affaire DSK. Et la presse people ne se lasse pas de conter cette belle histoire du futur petit Sarkozy. Déjà, en février 2008, Point de vue imaginait une éventuelle grossesse de la première dame. Comme quoi, ça fait rêver depuis longtemps : quand le président du bling-bling devient l’incarnation du jeune papa modèle.
Dimanche 12 Juin 2011 - 00:42

(Source Marianne)




Nouveau commentaire :
Twitter