Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un ancien ministre libyen critique la position de l'Algérie face à la révolution en Libye


Vendredi 26 Août 2011 modifié le Vendredi 26 Août 2011 - 10:10

L'ancien ministre libyen des Migrations, Ali Richi, qui a rallié les camps des insurgés, a critiqué la position de l'Algérie face à la révolution contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.




Le colonel libyen Kadhafi ( d ) et le président algérien Bouteflika lors de son arrivée à l’aéroport de Syrte, en Libye, le 26 mars 2010.
Le colonel libyen Kadhafi ( d ) et le président algérien Bouteflika lors de son arrivée à l’aéroport de Syrte, en Libye, le 26 mars 2010.
Dans une déclaration relative à la position de l'Algérie vis-à-vis des développements en Libye, diffusée jeudi soir par "Radio Medi 1", M. Richi a souligné que les insurgés "sont déçus" face à la position d'Alger vis-à-vis de la révolution du 17 février en Libye.

"Les positions officielles de certains pays "nous ont fait de la peine et de l'amertume", a-t-il affirmé, estimant que ces pays "se sont probablement trompés au niveau de l'analyse ou des enjeux. Nous leur donneront la possibilité de reconsidérer leurs positions", a relevé M. Richi.

Il a, d'autre part, exprimé ses remerciements à l'ensemble des forces politiques et populaires dans la région du Maghreb arabe, qui ont adopté des positions de soutien à la révolution en Libye.

M. Richi a, en outre, affirmé que la nouvelle Direction en Libye oeuvrera pour le rapprochement des points de vue et des positions des pays du Maghreb arabe dans le but de consolider ce groupement et pour que la Libye y devienne un membre "agissant et constructif", formant le voeu de voir des relations amicales et fraternelles s'établir entre les pays et les peuples de la région.

Dans ce sens, il a rappelé que le Maroc a toujours appelé à la réouverture des frontières avec l'Algérie et à la poursuite de la circulation des biens et des personnes entre les deux pays, espérant que ces frontières "soient rouvertes entre les deux pays frères, que la paix et la sécurité règnent et que tout le monde respecte l'intégrité territoriale du Royaume".



Vendredi 26 Août 2011 - 06:53

(Avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter