Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un Egyptien ayant travaillé pour Al-Qaïda plaide coupable à New York


Vendredi 19 Septembre 2014 modifié le Vendredi 19 Septembre 2014 - 21:37

Un Egyptien extradé en 2012 du Royaume-Uni a plaidé coupable de complot en liaison avec les attentats contre deux ambassades américaines en Afrique en 1998, revendiqués par Al-Qaïda, vendredi à New York.




Adel Abdel Bary, 54 ans, avait été extradé du Royaume-Uni le 6 octobre 2012, en même temps que le prêcheur islamiste Abou Hamza, et trois autres hommes soupçonnés de terrorisme.

Selon les procureurs américains, Bary dirigeait la cellule londonienne de l'organisation du Jihad islamique égyptien en 1997 et 1998, organisation dirigée pendant des années par Ayman al-Zawahiri, désormais leader d'Al-Qaïda.

Après les attentats contre les ambassades américaines de Dar-es-Salaam et Nairobi le 7 août 1998 (224 morts), Bary avait depuis Londres téléphoné à des médias en France, au Qatar, et aux Emirats arabes unis, pour revendiquer ces attentats au nom d'Al-Qaïda. Cette revendication était assortie de menaces de futures attaques terroristes par Al-Qaïda et ses alliés, toujours selon les procureurs. Il avait aussi arrangé à l'époque la transmission de messages de la presse à Oussama ben Laden et al-Zawahiri.

En liaison avec cette revendication, il a plaidé coupable vendredi de complot visant à tuer des Américains, de complot de menace de mort et de destruction de propriété, et d'avoir proféré ces menaces. Ces trois chefs d'inculpation peuvent lui valoir 25 ans de prison. Il en a déjà passé 16 en détention, en Grande-Bretagne d'abord, puis aux Etats-Unis.

Vu qu'il a plaidé coupable, il n'y aura plus de procès. Sa peine sera prononcée par un juge à une date qui n'a pas été précisée.
Vendredi 19 Septembre 2014 - 21:35

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter