Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




USA: un tableau de Basquiat adjugé 57,2 millions de dollars, un record


Mercredi 11 Mai 2016 modifié le Mercredi 11 Mai 2016 - 08:23




Une toile géante de Jean-Michel Basquiat a été adjugée mardi 57,285 millions de dollars lors d'enchères organisées par Christie's à New York, un record pour l'artiste.

La précédente marque pour l'Américain avait été établie en mai 2013 avec la vente de "Dustheads" pour 48,8 millions de dollars.

Le tableau, sans titre, adjugé mardi à un acheteur asiatique dont l'identité n'a pas été révélée a été réalisé en 1982 à Modène en Italie et mesure 2,38 mètres de haut pour 5 mètres de long.

Il a été choisi pour la couverture du catalogue raisonné (inventaire des oeuvres) du peintre new-yorkais, mort brutalement d'overdose à 27 ans, en 1988.

La toile comprend un portrait du visage de l'artiste en diable, au milieu de coulées de peinture.

Pour Brett Gorvy, responsable de l'après-guerre et de l'art contemporain, elle fait partie des trois plus grandes oeuvres du natif de Brooklyn.

"C'est un tour de force", a-t-il expliqué, en français dans le texte.

Des clameurs sont montées de la salle lorsque la barre des 50 millions de dollars a été franchie pour le tableau de Basquiat et des applaudissements ont salué le coup de marteau clôturant la vente.

Ce record a offert à Christie's un rayon de soleil dans une soirée lors de laquelle la grande majorité des lots n'ont atteint que le bas de la fourchette d'estimation, voire sont restées en-deçà.

Consacrée à l'art moderne et contemporain, elle contrastait ainsi avec la vente de dimanche, qui avait ouvert avec maestria les enchères de printemps à New York.

La vente a néanmoins permis d'établir six records, dont un pour Basquiat, a souligné Saara Pritchard, responsable de l'art contemporain chez Christie's.

Parmi eux figurent la peintre abstraite américaine Agnes Martin, dont la toile unie "Orange Grove" a été adjugée 10,6 millions de dollars.

Elle a également souligné que 85% des lots proposés n'avaient jamais été vendus aux enchères.

Des acheteurs de 39 pays s'étaient enregistré pour la vente, avec notamment une forte représentation asiatique.

"Les enchères ont été mesurées, à un point que je n'avais pas vu depuis trois ou quatre ans", a reconnu Jussi Pylkkänen, président de Christie's international.

Pour lui, "la sélection (des oeuvres) demeure très importante", il faut "choisir exactement le type d'oeuvres adapté, qui peuvent attirer le marché".

Un tableau de Mark Rothko, "N°17", a été adjugé 32,6 millions de dollars, et un autre de Clyfford Still, "PH-234", a trouvé preneur à 28,1 millions de dollars.
Mercredi 11 Mai 2016 - 08:23

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter