Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








USA: la machine statistique économique réduite au silence


Mardi 1 Octobre 2013 modifié le Mercredi 2 Octobre 2013 - 07:51




USA: la machine statistique économique réduite au silence
La machine statistique économique américaine, qui prend le pouls chaque jour de la première économie mondiale par le biais d'indicateurs transmis au monde entier, est tout à coup réduite au silence par la fermeture partielle des services de l'Etat fédéral.

Le département américain du Commerce n'a pas publié mardi l'indicateur des dépenses de construction pour août en raison de la paralysie des services du gouvernement, qui oblige des milliers de fonctionnaires à quitter leur bureau par manque de financement.

Seuls les chiffres des inscriptions hebdomadaires aux demandes d'allocation chômage seront publiés jeudi comme toutes les semaines, a indiqué Sharon Botwin, porte-parole du département du Travail.

Vendredi, ce sont les chiffres très attendus du chômage et des créations d'emplois pour septembre qui ne paraîtront pas si l'impasse sur le budget continue au Congrès, a indiqué mardi le Bureau des statistiques de l'emploi (BLS) sur son site.

"Pendant la période de fermeture du gouvernement, le Bureau des statistiques de l'emploi ne collectera pas de données, ne publiera pas de rapport et ne répondra à aucune demande", pouvait-on lire sur le site de cette agence fédérale. "Le site sera de nouveau mis à jour quand le gouvernement fédéral reprendra ses opérations", ajoute le BLS où aucun porte-parole n'était joignable.

Le rapport mensuel sur l'emploi et le chômage est un indicateur-clé observé par la banque centrale américaine (Fed) et les marchés financiers pour évaluer l'évolution de la politique monétaire. Promouvoir le plein emploi fait partie du double mandat de la Fed, avec le maintien d'une inflation contenue.

A 7,3% pour août, contre 8,1% il y a un an, le marché de l'emploi se rétablit lentement mais la Fed est suspendue au chiffre des créations d'emplois (169.000 en août) afin de déterminer si elle peut enfin réduire sa politique de soutien exceptionnel à la reprise. La prochaine réunion de son Comité de politique monétaire se tiendra à la fin du mois.

Mardi, le Census Bureau, qui publie l'indicateur des dépenses de construction, n'a pas été en mesure de le faire "en raison de la fermeture du gouvernement", a indiqué à l'AFP le porte-parole des données économiques à ce bureau, Seth Amgott. Le site internet du Bureau a fermé à la mi-journée.

Les salades commencent à flétrir

================================

Un autre site du département du travail, le Bureau des analyses économiques (BEA), qui publie le chiffre du PIB américain et la balance des flux de capitaux, était inaccessible mardi. "En raison de l'expiration du financement du gouvernement, www.bea.gov ne sera pas disponible jusqu'à nouvel ordre", pouvait-on lire sur sa page de garde.

Au département du Commerce, qui fédère la publication de nombreux indicateurs, la messagerie de la porte-parole annonçait: "si vous laissez un message, je ne vous répondrai pas avant qu'un financement soit voté et que cesse la fermeture du gouvernement".

Au Trésor, les couloirs du plus ancien bâtiment public de la capitale (1836) après la Maison Blanche étaient désespérément vides et les bureaux dans la pénombre.

Quelque 80% des 110.000 fonctionnaires travaillant dans ce bâtiment historique mais aussi dans les bureaux des services fiscaux et des agences de régulation ont été sommés de rester chez eux, a précisé un porte-parole.

Tourniquets de sécurité en berne, les entrées habituelles étaient inaccessibles et les rares personnes devant se rendre dans le bâtiment passaient par une annexe et franchissaient plusieurs centaines de mètres d'un couloir souterrain.

On trouvait porte close à l'infirmerie. "Je devais avoir mon vaccin contre la grippe aujourd'hui", se plaignait, désemparé, un fonctionnaire devant la porte.

Les cuisines et les caisses de la cafétéria étaient fermées et les salades de la veille commençaient à flétrir sur les étagères encore réfrigérées. "Si le hiatus de financement dure plus de cinq jours, le personnel chargé des poubelles pourra être appelé à revenir" faire son travail, assurait, sur son site, le plan d'urgence du Trésor.

Mardi 1 Octobre 2013 - 20:50

Source Romandie




Nouveau commentaire :
Twitter