Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





USA : deux policiers blessés par des tirs dans la ville de Ferguson


Jeudi 12 Mars 2015 modifié le Jeudi 12 Mars 2015 - 13:23

Deux policiers ont été grièvement blessés dans la nuit de mercredi à jeudi à Ferguson (centre des Etats-Unis) à la fin d'une manifestation antiraciste saluant la démission la veille du chef de la police de la ville, accusée de pratiques racistes, mais réclamant aussi davantage de réformes.




L'un des policiers a été touché au visage et l'autre à l'épaule par des coups de feu mais leurs vies "ne sont pas en danger", a précisé la police de Saint Louis (Missouri), dont Ferguson est la banlieue, dans un communiqué.

Les tirs ont été entendus "peu après minuit" au moment de la dispersion d'un rassemblement devant le commissariat de Ferguson, avait déclaré auparavant aux journalistes le chef de la police du comté, Jon Belmar.

Les deux policiers, âgés de 41 et 32 ans, sont "grièvement" blessés mais conscients. Ils travaillent respectivement depuis 14 ans pour la police du comté et depuis 7 ans pour la police de Webster Groves, une ville située comme Ferguson dans la banlieue de St Louis.

Ferguson a vécu l'an dernier des semaines de manifestations et d'émeutes après la mort le 12 août d'un jeune Noir de 18 ans, Michael Brown, tué de 12 balles par le policier Darren Wilson, 28 ans, qui a depuis quitté la police sans être poursuivi.

Mercredi, le chef de la police locale, Thomas Jackson, avait annoncé sa démission après la publication d'un rapport accablant du ministère de la Justice qui détaillait les pratiques racistes de la police et de la municipalité de Ferguson, une ville de 21.000 habitants à majorité noirs mais dont les responsables sont blancs.

Cette annonce n'a pas suffi à calmer les esprits. Quelques heures plus tard, une soixantaine de personnes s'étaient rassemblées pour protester devant le commissariat. "No justice, no peace" (pas de justice, pas de paix) pouvait-on lire sur une pancarte, d'après les images de la chaîne Fox.

Selon John Belmar, les manifestants étaient en train de se disperser quand au moins trois coups de feu ont été tirés. Leur provenance n'a pas été clairement déterminée.
Jeudi 12 Mars 2015 - 08:25

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter